Shotshop

Comment l’homme influence-t-il le climat ? Un projet pédagogique interactif permet aux enfants de comprendre les origines du changement climatique. 

Qu’est-ce que le « climat » et pourquoi en parle-t-on tellement souvent ? Comment l’homme influence-t-il le climat ?

Le projet pédagogique « Firwat ass et dem Äisbier sou waarm ? » traite de manière ludique des questions climatiques et s’adresse aux enfants du cycle 3 de l’école fondamentale de la Ville, âgés de 8 à 9 ans, et aux foyers scolaires de la Ville.

Le projet est une collaboration entre le Centre de Recherche Public Henri Tudor (qui désormais s'appelle Luxembourg Institute of Science and Technology - LIST) et le Centre d’Animation Pédagogique et de Loisirs (CAPEL).

Jeux, théatre d’ombre, discussions, expérimentation

On est loin d’une leçon traditionnelle : toute une dramaturgie a été mise en place par les éducateurs du Capel, comprenant jeux, théâtre d’ombre, discussions, expérimentations, etc. pour explorer la thématique du climat durant une journée et pour tenter de donner des réponses aux questions évoquées, ceci dans un décor spécialement conçu pour l’occasion.

« Klimadësch » : un nouveau système collaboratif

Une partie des questions est abordée par les enfants et les éducateurs autour du « Klimadësch » : il s’agit d’une table interactive qui permet de visualiser l’effet de l’action de l’homme sur le climat au moyen de différents paramètres.

Le logiciel de la table interactive a été développé par le LIST ensemble avec le Capel, utilisant le savoir-faire développé au LIST dans le domaine des interfaces tangibles ou TUIs (Tangible User Interfaces).

La construction du « Klimadësch » a été réalisée dans les ateliers du Capel de manière à pouvoir être emprunté par d’autres utilisateurs et à « voyager » après la fin du projet « Äisbier ».

Visites encore possible en janvier 2015

Le projet a débuté en mai 2014 pour se terminer fin janvier 2015, et se déroule pendant les heures de classe au Centre d’animation pédagogique et de loisirs à Muhlenbach (10, rue de l’École), les lundis, mercredis et vendredis de 8h30 à 15h30 (déjeuner sur place).

21 classes, totalisant 280 enfants, se sont inscrites à ce projet ; quelques dates seulement restent disponibles en janvier. Les classes et groupes des foyers scolaires de la Ville de Luxembourg intéressés par le sujet peuvent s’inscrire via internet www.capel.lu (fiche d’inscription) ou par email capel@vdl.lu.

Auteur: LIST/CAPEL
Photo 
© Shotshop

 

Infobox

Projet pédagogique « Äisbier »

A travers le projet pédagogique « Äisbier » la Ville de Luxembourg cherche à sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge à la protection du climat et au respect de l’environnement et à les aider à devenir des citoyens responsables, mais également à éveiller leur curiosité face à la recherche scientifique et à l’expérimentation. Le projet est soutenu par le Fonds National de la Recherche dans le cadre de son programme « Promoting Science to the Public ».

Plus d'infos: http://capel.lu/Firwat+ass+et+dem+%C3%84isbier+sou+waarm_-p-4998.html

Dein Projekt online!

Du hast ein wissenschaftliches Projekt gemacht und willst es mit der Welt teilen? Dann veröffentliche dein Projekt auf Science. Egal ob naturkundliche Entdeckungsreise oder Experiment! Mehr Infos hier: https://science.lu/de/content/projekt-ver%C3%B6ffentlichen   

Auch interessant

Forschungsstudie CORONASTEP SARS-CoV-2 Monitoring mithilfe von Abwasserproben

Diese indirekte Technik zur Überwachung des Virus ermöglicht seine Verbreitung in der Bevölkerung früh zu erkennen.

Hydrologie Weichtiere für die Beobachtung der Wasserläufe

In Luxemburg verwenden Forscher Weichtiermuscheln, um das Alter des Wassers und seinen Verlauf festzustellen. Inwiefern ...

FNR
Startup Lekolabs (Holz)Häuser für die Städte von morgen

Ganze Städte aus Holz: So stellt sich LEKOLABS die Zukunft vor. Mit einer neuartigen Technologie will das im Technoport ...

Auch in dieser Rubrik

Concours national Jonk Fuerscher Ein unabhängiges und intelligentes Gewächshaus, um seine Umweltauswirkungen zu reduzieren

Die Bedürfnisse und Krankheiten von Pflanzen mithilfe künstlicher Intelligenz erkennen: das ist Projekt von Elias Fizesan, Preisträger des Wettbewerbs Jonk Fuerscher 2020.

Ergebnisse der Covid-19-Umfrage auf science.lu Wie viele physische Kontakte hatten Luxemburgs Bürger im Durchschnitt während des Lockdowns?

Über die letzten Wochen haben wir auf science.lu regelmäßig eine Umfrage durchgeführt. Ziel: Herausfinden, wie weit die physischen Kontakte pro Bürger während des Lockdowns runtergingen.

LNS, FNR
Concours national Jonk Fuerscher Eine maßgeschneiderte Anwendung für den Versand verschlüsselter Nachrichten

Wie schützt man sich vor Hackern? Ege und Prem, Preisträger des nationalen Wettbewerbs Jonk Fuerscher 2020, präsentieren ihre Anwendung zur Datenverschlüsselung.