scienceRELATIONS, FNR

Anne Grünewald est, depuis 2015, FNR ATTRACT Fellow au Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université du Luxemburg

Anne Grünewald, spécialiste en neurosciences et professeur extraordinaire est, depuis 2015, FNR ATTRACT Fellow au Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université du Luxemburg, où elle dirige une équipe de chercheurs en neurobiologie fonctionnelle.

Que se passe-t-il  dans le corps d’un patient atteint de la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative au cours de laquelle les cellules nerveuses du cerveau moyen meurent. Les patients atteints de la maladie de Parkinson souffrent de troubles de la motricité tels que des tremblements musculaires, une démarche mal assurée et ont une espérance de vie réduite. Dans ses recherches, Anne Grünewald étudie dans quelle mesure les mitochondries, les „centrales énergétiques des cellules“ interviennent dans ce processus. Une détérioration des mitochondries a pu être constatée dans toutes les maladies neurodégénératives. Mais jusqu’à présent, les raisons pour lesquelles des dysfonctionnements apparaissent à certains endroits et non à d’autres ne sont pas claires.

Les tissus de patients décédés devraient fournir des informations

„La possibilité d‘étudier ces questions à l’aide de technologies de pointe, ici même, est pour moi très satisfaisant“, déclare Anne Grünewald. „Je suis là où j’ai toujours voulu être. Dans un lieu dont l’infrastructure de recherche est excellente et avec une possibilité d’échanges interdisciplinaires“. Dans le cadre de leurs recherches, Anne Grünewald et son équipe analysent les cellules individuelles de patients décédés. Ces analyses post-mortem livrent  des informations concernant l’état dans lequel se trouvent les cellules nerveuses au moment du décès.

Développer des thérapies personnalisées à l’aide de l‘immunofluorescence

Afin de mieux comprendre l’origine du trouble, les chercheurs utilisent des cellules cutanées prélevées sur des patients vivants. Ces cellules cutanées sont cultivées dans une boîte de Petri et reprogrammées, afin de leur permettre de devenir des cellules nerveuses. Des principes actifs peuvent ainsi être testés sur ces cultures de cellules et, dans l’idéal, des thérapies personnalisées pourraient être développées. „Les cellules nerveuses m’ont toujours fascinée“, déclare Anne Grünewald. Dans son bureau, au mur, est accrochée l’image d’un réseau neuronal (un réseau de cellules nerveuses dans le cerveau (les neurones)), qui a été rendu visible à l’aide de l’immunofluorescence, l’utilisation de colorants fluorescents. Sur un arrière-plan foncé des points fluorescents sont reliés en plusieurs couches à des lignes elles-aussi fluorescentes.

Découvres dans la vidéo de quelle façon Anne Grünewald rend visible à l’ordinateur les structures neuronales à l’aide de l’immunofluorescence.

Percer le mystère des maladies sporadiques

Il existe un risque lié à la génétique de contracter la maladie de Parkinson. Si cette  maladie a déjà été détectée au sein d’une famille, la probabilité que des descendants soient également atteints, augmente. Toutefois, la plupart des cas de maladie de Parkinson sont sporadiques. Cela signifie que les facteurs déclencheurs de la maladie ne sont pas clairement identifiables. C’est exactement ce qui rend le développement de thérapies difficile. Anne Grünewald et son équipe veulent contribuer à mieux comprendre si les nombreux facteurs associées à la maladie de Parkinson peuvent être attribués à une cause et si cette cause est à associer au dysfonctionnement des mitochondries.

Vous pouvez en savoir plus sur Anne Grünewald et son travail ici :  FNR ATTRACT Fellows – the people behind the science: Anne Grünewald

Le programme ATTRACT

Le programme ATTRACT permet au Fonds National de la Recherche (FNR) d’encourager de jeunes scientifiques grâce à un soutien financier pouvant aller jusqu’à 2 millions d’euros sur une période de 5 ans. ATTRACT a pour but d’attirer des chercheurs qui joueront un rôle prépondérant dans leur domaine de recherche. Les ATTRACT Fellows peuvent mettre en place leur propre équipe au sein d’une institution de recherche au Luxembourg.

Qui est Anne Grünewald ?

Anne Grünewald est professeur extraordinaire au Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université du Luxemburg. Elle a étudié la biotechnologie à la Ernst-Abbe-Hochschule de Jena et a présenté son master à l’Institut de Neurosciences Européen à Göttingen. Anne Grünewald a ensuite présenté sa thèse à l’Université de Lübeck, à l’Institut de neurogénétique. Avant d’intégrer le LCSB en 2015 en tant que FNR ATTRACT, elle a travaillé dans différents instituts de recherche internationaux tels que le University College à Londres, l’Université de Sydney et la Newcastle University.

Auteur : scienceRELATIONS

Aussi intéréssant

FNR ATTRACT Fellow Stan Schymanski Prédire les conséquences du changement climatique grâce à une feuille modélisée

Stan Schymanski et son équipe analysent les répercussions du changement climatique sur nos ressources en eau. La végétat...

« Mind the Brain » – Expo art et science 10 cerveaux géants pour célébrer 10 ans de recherche biomédicale au Luxembourg

L’exposition « Mind the Brain » dans la capitale marque le 10e anniversaire du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine...

Scienteens Academy 2019 Understanding the complexity of living organisms

Last week, the Scienteens Academy 2019 on Systems Biology took place in Belval. There will be a second edition in Septem...

Aussi dans cette rubrique

FNR Awards 2019 Pour l'organisation du concours national « Jonk Fuerscher »

La Fondation Jeunes Scientifiques Luxembourg (F.J.S.L.) offre aux jeunes une plateforme pour des projets scientifiques et des échanges culturels.

FNR AWARDS 2019 Pour de nouvelles connaissances sur la flore intestinale des nouveau-nés

Dans sa thèse doctorale, Linda Wampach fournit de nouvelles informations fondamentales sur la composition des bactéries intestinales néonatales.

FNR Awards 2019 Pour des études thermodynamiques sur les cellules

La thèse doctorale de Riccardo Rao fournit une base pour évaluer les coûts énergétiques du métabolisme et de la signalisation dans de petits systèmes biologiques tels que les cellules.

FNR ATTRACT Fellow Stan Schymanski Prédire les conséquences du changement climatique grâce à une feuille modélisée

Stan Schymanski et son équipe analysent les répercussions du changement climatique sur nos ressources en eau. La végétation y joue un rôle déterminant.