© Uni.lu

L’Université du Luxembourg entend devenir un modèle pour l’université de recherche européenne du 21e siècle.

Porter l’enseignement, la recherche et la connaissance dans la société

L’Université du Luxembourg est une université européenne consacrée à la recherche au profil fortement international, polyglotte et interdisciplinaire. Fondée en 2003, elle emploie à cet effet des chercheurs et des collaborateurs venus du monde entier. Quelque 6 200 étudiants y acquièrent une formation universitaire via 12 programmes de bachelier, 42 de master et 4 de doctorat. La recherche s’y concentre sur les branches suivantes :

  • Materials science
  • Computer science and ICT security
  • European and international law
  • Finance and financial innovation
  • Education
  • Digital and contemporary history
  • Health and systems biomedicine
  • Data modelling and simulation

L’Université du Luxembourg s’est rapidement forgé une renommée internationale en matière de recherche et d’enseignement, occupant en 2017 la 179e place du « Times Higher Education World University Ranking ».

Bien qu’encore très jeune, cet établissement vise l’excellence absolue sur le plan international dans le domaine de la recherche. Il propose un enseignement universitaire moderne dispensé selon les derniers principes didactiques ainsi qu’au moyen de méthodes assistées par ordinateur. Compte tenu de ces deux objectifs (une recherche internationale compétitive et l’excellence sur le plan de l’enseignement), l’Université du Luxembourg entend devenir un modèle pour l’université de recherche européenne du 21e siècle, internationale, polyglotte et interdisciplinaire.

 

  • Nom : Université du Luxembourg

  • Structure organisationnelle : université publique

  • Fondation : 2003

  • Président : Prof. Dr. Stéphane Pallage (économiste)

  • Principaux domaines de recherche : Materials science, Computer science and ICT security, European and international law, Finance and financial innovation, Education, Digital and contemporary history, Health and systems biomedicine, Data modelling and simulation

  • Adresse : 2, avenue de l'Université; L-4365 Esch-sur-Alzette

  • Contact : unilupress@uni.lu

  • Site web: www.uni.lu

Facultés et centres interdisciplinaires : qui fait quoi ?

L’Université du Luxembourg compte trois facultés et centres interdisciplinaires. Historiens, didacticiens, médecins, physiciens, biologistes, économistes, juristes, linguistes et scientifiques de nombreuses autres disciplines explorent ici leurs domaines de recherche selon des méthodes et des approches spécifiques. L’enseignement universitaire joue également un rôle prépondérant dans les facultés.

La Faculté de sciences naturelles, technologie et communication (FSTC) suit des approches interdisciplinaires dans les domaines des mathématiques, de la physique, de l’ingénierie, ainsi que des sciences de l’informatique et du vivant. Forte de sa mission double (recherche et enseignement), la FSTC développe et transmet la connaissance et forme une nouvelle génération de citoyens conscients de leurs responsabilités et capables de mieux comprendre la société et l’environnement dans lequel nous vivons. Les nouveaux matériaux et leurs applications, les sciences de l’environnement et le développement de technologies innovantes sont eux aussi au centre de l’attention des chercheurs de la FSTC, qui se penchent notamment sur les mécanismes moléculaires à l'œuvre dans l’apparition des maladies et recherchent de nouveaux traitements. La faculté met l’accent sur la computational science qui permet de réaliser des expériences et des simulations virtuelles dans les différentes disciplines. 

Plus de 2 700 étudiants sont inscrits à la Faculté de sciences juridiques, économiques et financières (FDEF). Des professeurs et assistants venus de 18 pays différents enseignent à la faculté, avec le soutien de maîtres de conférence issus du monde professionnel et de professeurs invités. Les recherches menées au sein de la FDEF portent sur des thématiques internationales et européennes, allant des innovations juridiques et financières à la gestion de la chaîne d’approvisionnement, en passant par l’entrepreneuriat ou la gestion de fortune. L’enseignement et la recherche bénéficient de la proximité des institutions européennes, de la place financière luxembourgeoise et d’une économie dynamique.

La Faculté des lettres, des sciences humaines, des arts et des sciences de l'éducation (FLSHASE) couvre un large éventail d’expertise dans les domaines des sciences humaines, de la linguistique, des sciences cognitives, sociales et éducatives. En tout, ce sont quelque 20 disciplines qui travaillent au sein de la Faculté. En plus de la méthode disciplinaire, une culture très ambitieuse de la recherche interdisciplinaire s'y est développée. La question de la manière dont la vie des gens évolue de manière socialement digne et durable dans un monde globalisé et s’adapte aux nouvelles circonstances traverse pratiquement tous les domaines de recherche de la faculté.

Les scientifiques du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) – l’un des trois centres interdisciplinaires de l’UL – tentent de comprendre les systèmes biologiques complexes et les mécanismes biologiques fondamentaux susceptibles de déclencher des maladies. De nombreuses disciplines scientifiques collaborent à cet effet au LCSB, des biologistes aux informaticiens, en passant par les ingénieurs. Mises en commun, leurs connaissances doivent permettre de développer de nouveaux processus de prévention, de diagnostic et de traitement. Les biologistes systémiques s’intéressent tout particulièrement aux maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs de l’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT) développent de nouveaux concepts de technologies de l’information et de la communication essentiels pour les entreprises technologiques, mais aussi les institutions publiques. Ils collaborent pour cela avec des partenaires externes du monde de l’industrie et de l’administration dans différents domaines, de la fintech aux technologies de satellites, de la cybersécurité à la conduite autonome ou encore à l’Internet des objets. 

Le Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History(C²DH) est le troisième centre interdisciplinaire de l’Université du Luxembourg. Il se concentre sur la recherche, l’analyse et le transfert des connaissances dans la société dans le domaine de l’histoire contemporaine luxembourgeoise et européenne. Son approche interdisciplinaire vise tout particulièrement les nouveaux outils et méthodes numériques de recherche et d’enseignement historique.

Des infrastructures modernes et des collaborations avec la société et l’industrie

L’Université du Luxembourg offre aux scientifiques luxembourgeois et étrangers des infrastructures ultra-modernes. Le nouveau campus Belval situé sur le terrain d’une ancienne usine métallurgique d’Esch-sur-Alzette accueille des bâtiments ultra-modernes consacrés à la recherche, à l’enseignement et à l’administration. En outre, la bibliothèque se veut un centre didactique numérique et un jalon pour l’apprentissage de demain. Les sites du Kirchberg et du Limpertsberg, implantés au cœur de la ville de Luxembourg, offrent par ailleurs un environnement de recherche optimal.

Les impulsions données par l’université ne doivent pas uniquement bénéficier au monde académique, mais bien à l’ensemble de la société luxembourgeoise. De nombreux scientifiques et instituts de l’université collaborent de manière intensive avec le secteur industriel, ce qui fait de l’UL un véritable moteur pour l’économie luxembourgeoise de demain.

Auteur: scienceRELATIONS
Photos: scienceRELATIONS; Brumat Photo Foersom; Sophie Margue; Uni.lu
Video : Uni.lu

Aussi dans cette rubrique

Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History La recherche numérique et le transfert de connaissances au C2DH

Le C2DH est un centre de recherche interdisciplinaire de l'Université du Luxembourg, qui met l'accent sur les méthodes de recherche numériques et le transfert de connaissances innovant.

La recherche universitaire au Luxembourg LIH : La recherche pour et avec le patient

Le LIH étudie des maladies pour guérir et a pour objectif de développer de nouvelles thérapies individuelles ainsi que des approches innovantes dans les domaines de la prévention et du diagnostic.

LIH
LISER
La recherche universitaire au Luxembourg LISER : Comprendre la société pour rendre la politique plus efficace

L’Institut luxembourgeois de recherche socio-économique (LISER) étudie les contextes sociaux complexes. Il fournit des faits qui servent de base décisionnelle pour les responsables politiques.

LIST Gebäude
La recherche pour un avenir meilleur Le LIST conçoit des technologies intelligentes pour un Luxembourg moderne

Le LIST développe des technologies pour l’environnement, des matériaux ainsi que des innovations numériques : des références technologiques pour l’industrie et la société de demain y sont définies.