(C) Andy Genen

Récemment, un ami du papa de Lizzie a perdu son emploi. Lizzie et Nouga ignoraient qu'il y avait beaucoup de personnes sans emploi au Luxembourg et ils aimeraient savoir pourquoi.

Nouga : Je ne comprends pas. Lorsque j'achète une baguette chez le boulanger, je le paie, afin qu'il puisse acheter les ingrédients nécessaires. Et lorsque j'achète un pantalon, les personnes qui ont cousu ce pantalon sont aussi payées. Alors, pourquoi y a-t-il des gens qui n'ont pas de travail ? J'achète tous les jours une baguette.

Lizzie : Mon papa dit qu'il y a de plus en plus de personnes sans emploi au Luxembourg. Avant, la situation était différente. Monsieur Clément, votre travail de recherche porte sur l'emploi, n'est-ce pas ? Pouvez-vous nous expliquer la situation ?

Franz Clément travaille au Centre de recherche socio-politique, LISER à Belval et connaît bien le domaine de l'emploi au Luxembourg. Il explique à nos deux amis que l'emploi a beaucoup évolué ces dernières années.

Franz Clément : En effet, il y a 50 ans, presque tous les adultes avaient un travail. Autrefois, dans notre pays, l'industrie sidérurgique était importante, ainsi que les entreprises qui transformaient l'acier. L'acier était utilisé partout, donc le Luxembourg avait beaucoup à faire. Mais les temps ont changé. De nos jours, on utilise moins d'acier ... et plus de plastique. Pensez un peu à tous les objets présents dans votre chambre qui sont en plastique. 

Lizzie : Mon horloge, mon skateboard, mes rollers, mon cartable... Dans notre auto aussi, il y a beaucoup de plastique et maman a des récipients en plastique dans la cuisine. Et c'est pour ça que des gens perdent leur emploi ?

Franz Clément : Tout ce que tu viens de citer n'était pas systématiquement fabriqué en métal autrefois. Mais les voitures et les ustensiles de cuisine constituent de bons exemples. En réalité, le plastique a changé beaucoup de choses. La demande en acier a diminué, c'est pourquoi de nombreuses usines ont dû fermer et licencier leur personnel.

Lizzie : Mais ça, c'était il y a longtemps.

Franz Clément : En effet. En outre, nous avons eu de la chance, au Luxembourg. Nous avons créé de nouveaux emplois, dans les banques, par exemple, ou grâce à notre université.

Nouga : Et malgré cela, il reste des personnes sans emploi ?

Franz Clément : Le monde est en constante mutation. Dans certains pays, les salaires sont plus bas. C'est la raison pour laquelle de nombreuses sociétés ou même des banques préfèrent s'implanter dans ces pays, plutôt qu'au Luxembourg. En plus, de nos jours, l'homme est souvent remplacé par la machine.

Lizzie : C'est vrai. Maman dit qu'avant, on retirait de l'argent de son compte auprès d'un caissier. Maintenant, elle utilise le guichet automatique. Les employés de banque vont-ils aussi perdre leur travail ?

Franz Clément : Ce sera peut-être le cas pour certains d'entre eux. Toutefois, aujourd'hui, les entreprises et les gens sont devenus plus flexibles et s'adaptent plus rapidement à de nouvelles tâches. Le monde continue de changer, mais nous y sommes bien préparés.

Auteur : Sven Hauser, adaptation : scienceRELATIONS
Illustration : Andy Genen

Infobox

La recherche au Luxembourg

La recherche existe au Luxembourg depuis à peine 25 ans et l'université n'y est implantée que depuis 12 ans. Autrefois, les jeunes Luxembourgeois qui souhaitaient poursuivre leurs études devaient donc partir à l'étranger. Aujourd'hui, des étudiants et des chercheurs du monde entier viennent étudier et travailler à Luxembourg. Le programme de recherche et développement est très important pour le Luxembourg. L'université fournit de l'emploi à de nombreuses personnes. Les temps ont bien changé en l'espace de 150 ans. Par le passé, nombreux sont ceux qui ont quitté le pays pour se rendre en Amérique. Pourquoi ? Parce qu'il n'y avait pas assez de travail chez nous. Cinquante ans plus tard, les aciéries ouvraient leurs portes et des travailleurs venus d'Italie, et plus tard du Portugal venaient y chercher un emploi. Les gens se rendent donc là où il y a du travail et contribuent de ce fait à la richesse du pays.

A la caisse, s'il vous plaît !

A l'âge de pierre, on pratiquait l'échange. Ainsi, une marchandise était payée à l'aide d'une autre. Et on n'achetait que ce dont on avait absolument besoin et dont on ne disposait pas déjà. Par exemple, lorsqu'un paysan abattait un cochon, il utilisait d'abord la viande pour nourrir sa famille. Il échangeait ensuite ce qui restait contre des choses qui lui manquaient. Ce système fonctionnait tant que les gens continuaient à vivre au même endroit, en communauté. Mais au bout d'un moment, les populations ont commencé à se déplacer et à avoir de nouveaux intérêts. Le système d'échange ne suffisait plus et la notion d'argent fit son apparition.

Aussi intéréssant

Découverte majeure au Luxembourg Lutter contre les maladies auto-immunes et le cancer grâce à un régime nutritionnel spécifique

Des chercheurs du LIH ont mis en évidence un nouveau mécanisme qui, à travers notre système immunitaire, pourrait contrô...

LIH
Explications sur le taux de reproduction Rt Stratégie de sortie du confinement : comment pouvons-nous mesurer si le virus est maîtrisé au Luxembourg ?

Paulette Lenert de même que la chancelière allemande parlent du taux de reproduction.Qu'est-ce que cette valeur et pourq...

FNR
Enquête luxembourgeoise Les sciences au cœur des méthodes d’investigation de la police

Quelles sont les missions de la police scientifique et technique ? Nos séries disent-elles vrai ? Empreinte digitale ou ...

Aussi dans cette rubrique

Santé Microorganismes - des véritables organismes à tout faire

Ils sont extrêmement petits et jouent pourtant un rôle essentiel dans notre quotidien : les microorganismes. Ils peuvent par exemple fabriquer du yaourt à partir de lait.

Santé Quand le cerveau oublie

La grand-mère de Lizzie ne retient plus les choses aussi bien qu'avant. C’est le cas de beaucoup de personnes âgées : elles souffrent d’une maladie appelée la démence.

Santé Dormir permet à notre corps de se reposer

Nous dormons pendant plusieurs heures toutes les nuits. Il arrive souvent que nous nous souvenions de nos rêves, mais que se passe-t-il d'autre pendant que nous dormons ?

FNR, CHL
Apprendre Les éléments constitutifs du cerveau

Comment le cerveau vous aide à retenir toutes les choses que le professeur vous apprend à l'école ? Explications.