so you think you're green

LIST

Le focus de l'évènement du 17 novembre est la mobilité.

La voiture électrique est-elle une option green ? Quelle influence a notre panier de courses ? Pouvoir d’achat et impacts environnementaux ont-ils un lien ? Découvrez les explications éclairées des chercheurs du Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) à l’occasion des conférences interactives « So you think you’re green ? ». La second édition se tiendra le 17 novembre 2020, cette fois en ligne sous forme de webinar. Cet événement portera sur les impacts de la mobilité, notamment du fait des déplacements domicile-travail et des effets de la mobilité électrique. Sur la base des résultats scientifiques, des chercheurs du LIST discuteront avec le public comment différentes solutions peuvent contribuer à la réduction de l’empreinte carbone du Luxembourg, et s’il y a des compromis à considérer avant de changer notre mode de transport et nos habitudes.

Au nombre de quatre entre novembre 2020 et juin 2021, chaque conférence abordera un thème spécifique en interaction avec le public : mobilitélogementalimentation et dépenses« Cet événement a pour vocation de diffuser les résultats de la recherche en matière d’évaluation des impacts environnementaux, et ce, de manière interactive avec le public. », explique Elorri Igos, chercheuse au LIST et initiatrice de l’évènement. Sous la forme de questions, chiffres clés ou présentations, les scientifiques partageront ainsi leur expertise sur nos pratiques quotidiennes et leur empreinte environnementale.

Diffuser les connaissances scientifiques : un outil pour mieux choisir

« L’environnement est un sujet complexe où ce n’est ni tout blanc ni tout noir. Il est donc parfois difficile de savoir si ce que l’on fait est bien ou non. », témoigne Elorri Igos. A travers ces conférences, les chercheurs souhaitent donner les outils nécessaires à tout un chacun pour appréhender les tenants et aboutissants de thématiques phares comme la mobilité au Luxembourg. Savoir comment agir avec des actions simples en tant que citoyen, mais aussi connaître l’échelle de bénéfices de chacune, tel est l’objectif de ces rencontres. 

De nombreux projets de recherche sont en effet menés au LIST afin de mieux comprendre et prédire l’impact de nos actes sur l’environnement. Dans le cadre de la mobilité, des chercheurs ont p.ex. modélisé des scénarios futurs de déplacements frontaliers tout en intégrant également leurs impacts environnementaux. Des scientifiques du LIST s’intéressent aussi à l’empreinte carbone de la voiture électrique et de celle à combustion (CLIMOBIL).

 

Engager le public dans le processus scientifique 

« Nous souhaitons engager le public dans un processus scientifique. C’est pourquoi, nous utiliserons un système de vote tout au long de la discussion. Chaque personne pourra voter en direct et recevoir les explications des intervenants juste après. », développe Elorri Igos. Sous ce format, l’audience pourra répondre à des questions sur ses habitudes de vie (régime alimentaire, mode de transport) et comparer en direct les réponses avec les statistiques luxembourgeoises existantes. 

Ce système sera également l’amorce à des sujets de réflexion. « Si nous faisons l’exercice de l’empreinte écologique pour connaître le jour du dépassement, celui du Luxembourg est le plus tôt dans l’année après le Qatar. Statistiquement, cela montre qu’il y a un lien entre le PIB d’un pays et son impact environnemental. », illustre E. Igos. Public et chercheurs seront ainsi invités à échanger autour de ce lien et tenteront d’identifier comment il pourrait être possible de mieux dépenser - tant au quotidien que pour des investissements - en fonction du budget.

La participation aux webinars est gratuite, mais nécessite une inscription via ce formulaire sur le site internet du LIST. Le webinar se tiendra en anglais.

Auteur : Constance Lausecker
Photo : LIST - Luxembourg Institute of Science and Technology

Infobox

Informations pratiques

Langue : Anglais

Programme: 17:00 – 18:00: webinar interactif avec système de vote

                      18:00 – 18:30: Q&A

                      Présenté par: Paul Baustert, Thomas Gibon, Elorri Igos

 

 

 

 

 

 

 

Inscription : L’inscription est gratuite mais obligatoire. Vous recevrez un email de confirmation quelques jours avant l’évènement. Pour vous inscrire, veuillez remplir le formulaire disponible sous ce lien

 

 

 

 

 

 

 

Agenda : 17 novembre 2020 - Mobilité | 26 janvier 2021 – Logement | 18 mars 2021 – Alimentation | 3 juin 2021 – Dépenses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sondage représentatif du FNR Taux de confiance encore en hausse pour la science

Comment les Luxembourgeois évaluent-ils le rôle de la science dans la pandémie de Covid ? Quel intérêt y portent-ils ? C...

FNR
Découverte majeure au Luxembourg Lutter contre les maladies auto-immunes et le cancer grâce à un régime nutritionnel spécifique

Des chercheurs du LIH ont mis en évidence un nouveau mécanisme qui, à travers notre système immunitaire, pourrait contrô...

LIH
Explications sur le taux de reproduction Rt Stratégie de sortie du confinement : comment pouvons-nous mesurer si le virus est maîtrisé au Luxembourg ?

Paulette Lenert de même que la chancelière allemande parlent du taux de reproduction.Qu'est-ce que cette valeur et pourq...

FNR

Aussi dans cette rubrique

Gagnant du Concours National Jonk Fuerscher Journalisme scientifique pour adolescents

Théophile De Moncuit a créé un média scientifique appelé Kidado Sciences. Du haut de ses 12 ans, il aborde des sujets qui vont de l'astrophysique à la biologie marine. Le jury a été abasourdi.

Concours Jonk Fuerscher Une plante dans le viseur : construction durable avec le miscanthus

Trois élèves du lycée classique de Diekirch ont étudié les propriétés particulières du roseau de Chine géant et ont convaincu le jury du concours Jonk Fuerscher.

Marie Barberon
Jeunes scientifiques Les mathématiques pourraient-elles aider les médecins à diagnostiquer des maladies génétiques ?

Une méthode mathématique d’analyse des séquences d’ADN défectueuses responsables de certaines maladies génétiques pourrait permettre d'améliorer le diagnostic et le pronostic de certains patients.