Comment fonctionne emergency.lu? Regardez la vidéo en haute définition de la Luxembourg Air Rescue.

En date du 25 avril, une série de tremblements de terre, dont une secousse d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter, ont causé la mort d’au moins deux mille personnes et des dégâts massifs dans les régions centrales du Népal. La région la plus gravement affectée s’étend entre la capitale de Katmandu et la ville de Pokhara. Des victimes ont également été confirmées en Inde et au Bangladesh.

Le gouvernement népalais a lancé un appel à la solidarité à l’adresse des Nations unies et a activé le mécanisme de la protection civile de l’Union européenne quelques heures après le séisme. Suite à cette requête et au constat que les infrastructures de communication ont été partiellement endommagées et sont de plus en plus congestionnées, le cluster des télécommunications d’urgence (Emergency Telecommunications Cluster - ETC), sous la responsabilité du Programme alimentaire mondial (PAM), a été activé.

emergency.lu: un système mobile de télécommunication par satellite

Le Luxembourg, en tant que membre actif de ce cluster, a décidé de déployer le projet « emergency.lu » pour soutenir les efforts du PAM dans l’objectif d’offrir de la connectivité aux organisations humanitaires intervenant au Népal, ainsi qu’aux populations affectées par cette catastrophe naturelle.

Grâce à une collaboration étroite avec les collègues de la protection civile belge B-FAST, trois volontaires de la protection civile luxembourgeoise et un système mobile de télécommunication par satellite du projet «  emergency.lu » sont partis à bord d’un avion militaire belge à destination de Katmandu ce dimanche après-midi et devraient atterrir dans la capitale népalaise lundi matin. Un quatrième membre de la protection civile partira depuis Dubaï lundi.

Deux systèmes supplémentaires du projet « emergency.lu », en cours de rapatriement de Vanuatu après leur déploiement dans le Pacifique en février dans le contexte du cyclone PAM, sont prévus d’être également acheminés vers le Népal dans les meilleurs délais.

Un quatrième système est en opération au Népal depuis novembre 2012 en soutien au bureau du PAM dans la ville de Dadheldura, région montagneuse à l’est du pays, et pourrait être déplacé vers la région sinistrée en cas de besoin et si les routes sont passables.

Le projet « emergency.lu » dispose d’une capacité satellitaire globale qui couvre le Népal

En cas de besoin, de la capacité satellitaire complémentaire pourrait être mise à disposition par SES TechCom. Par ailleurs, une application de traçage de personnes et de véhicules développée par Hitec Luxembourg, en collaboration avec le PAM, sera utilisée sur le terrain.

Comment fonctionne emergency.lu? Regardez la vidéo en haute définition de la Luxembourg Air Rescue.

Communiqué par la Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire et l’Administration des services de secours

Infobox

Les membres fondateurs de emergency.lu

Auch interessant

Vereinbarkeit von Wissenschaft und Glauben Kann man als Naturwissenschaftler an Gott glauben?

In keinem mathematischen Modell der Naturwissenschaft taucht Gott auf. Warum? Weil es ihn nicht gibt oder weil er sich ...

"Wat ass Wourecht?" Firwat mer wëssenschaftleche Fakten weiderhi Vertraue schenken kënnen

An Zäite vu Post-Wourecht schénge wëssenschaftlech Fakten net méi vill ze zielen an Theme ginn oft nach just wei Glawen...

FNR
“Die Schönheit der Wissenschaft” Doktorand Hossam Elanzeery über sein Treffen mit 29 Nobelpreisträgern der Physik

“Educate – inspire – connect” ist das Motto der Lindau Nobel Laureate Meetings, bei dem die Weltelite der Forschung mit...

Auch in dieser Rubrik

FNR Awards 2019 Für die Optimierung des Funkspektrums zwischen Satelliten- und terrestrischen Kommunikationssystemen

Wegen steigender Multimedia-Anwendungen „staut“ es langsam im Spektrum der Funkwellen. Forscher der Uni Luxemburg haben eine Idee, wie man das verfügbare, lizenzierte Spektrum effizienter nutzen könn...

Passport
Security Researchers uncover privacy flaw in e-passports

Researchers at the University of Luxembourg have discovered a flaw in the security of e-passports, which allows tracing of the movements of passport holders.

Internet of Things
Internet of Things Alles geht ans Netz

Der Informatiker Markus Mock über Chancen, Risiken und die Zukunft des Internet of Things

Raumfahrttechnik Neuer Studiengang an der Universität Luxemburg: Interdisciplinary Space Master

Ein interdisziplinärer Masterstudiengang für Raumfahrttechnik soll Studierenden ingenieurs- und betriebswissenschaftliche Kenntnisse vermitteln.