© BravissimoS/Shotshop.com

L’Université du Luxembourg, les centres de recherche publics du pays et le Fonds National de la Recherche (FNR) sont partis pour une mission de contact au Québec. L’objectif de la mission consiste à renforcer la coopération avec des universités québécoises et à élargir les terrains de coopération en matière de recherche scientifique avec la province francophone canadienne. 

Representer la recherche scientifique luxembourgoise dans sa diversité

La délégation de l’Université sera menée par son recteur, le Prof. Stéphane Pallage, et comprendra des représentants de ses trois facultés et de ses centres interdisciplinaires. Grâce à la présence des principaux instituts de recherche – le Luxembourg Institute of Health (LIH), le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER) – et du FNR, le secteur de la recherche scientifique luxembourgeoise sera représenté dans toute son envergure et sa diversité auprès des interlocuteurs canadiens. 

Des formations communes et des èchanges d’étudiants et de chercheurs

« Je me réjouis à l’idée de renforcer les liens existants entre le Québec et le Luxembourg dans les domaines de l’enseignement et de la recherche, » déclare le Prof. Stéphane Pallage, recteur de l’Université du Luxembourg. « Le Québec et le Luxembourg partagent une forte volonté de développement de la recherche scientifique. J’ai l’espoir que nous définirons des projets communs, bénéfiques à tous les partenaires, et englobant les Instituts de recherche du Luxembourg dans toute leur diversité et dans une approche cohérente. Plus que jamais un esprit d’équipe anime les acteurs de la recherche publique du Luxembourg. »

Les entrevues prévues porteront sur l’élargissement de la coopération inter-universitaire, sous forme de formations communes, des échanges d’étudiants et de chercheurs, ainsi que des projets de recherche communs dans les domaines prioritaires de la recherche au Luxembourg. 

Exploration de terrains de coopération dans les différents domaines de recherche

Au cours de sa mission, la délégation aura des échanges avec l’Université Laval, l’Université de Montréal, l’Université Mc Gill, l’Université du Québec à Montréal (UQAM), l’Institut National de la Recherche Scientifique (INRS), Mila – Institut québécois d’intelligence artificielle, ainsi que IVADO – Institut de valorisation des données et Les Fonds de Recherche Québec (FRQ). La mission se focalisera sur l’exploration de terrains de coopération dans les domaines de la santé, des sciences de la vie et de la biomédecine ; de la science des données et de l’intelligence artificielle ; du droit, de l’histoire contemporaine et des sciences de l’éducation. 

La délégation de l’Université inclut des représentants de ses facultés (la Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication, la Faculté de Droit, d’Economie et de Finance, la Faculté des Lettres, des Sciences Humaines et des Sciences de l’Education), ainsi que de ses centres de recherche interdisciplinaires (le Luxembourg Centre for Systems Biomedicine et le Centre for Contemporary and Digital History).

Auteur : University of Luxembourg

Editeur : Uwe Hentschel

Aussi intéréssant

UniGR-Center for Border Studies Quelle est l’influence des frontières sur la politique, l’économie et la science ?

80 chercheurs de seize disciplines de six universités de quatre pays composant la Grande Région poursuivent un objectif ...

Perspectives prometteuses 1,44 milliard d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche pour 2018-2021

Le 11 janvier 2018, le ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, a présenté le contra...

« Pairing Scheme- Politics meets research » Apporter des connaissances scientifiques dans le débat politique

17 parlementaires et 17 chercheurs se sont rencontrés dans leur environnement de travail respectif afin que les mondes ...

Aussi dans cette rubrique

Vendredi 30 septembre Scène libre pour la science - le Science Slam est de retour !

Ce vendredi 30 septembre à partir de 19h00 à l’Abbaye de Neumünster, des jeunes scientifiques du Luxembourg présentent un aperçu de leurs projets de recherche de manière divertissante.

Science: next A platform for meeting and helping young science and technology enthusiasts

Young science enthusiasts between the ages of 11 and 21 can now register for the extracurricular training program "Science: next" of the Fondation Jeunes Scientifiques Luxembourg (FJSL)!

Technologie de communication 5G : une plateforme pour sensibiliser le grand public à son utilisation

La 5G ouvre de nouvelles possibilités, mais elle fait naître également un sentiment d’incertitude dans la population. Sébastien Faye du LIST y est confronté dans différents projets.