(C) Shotshop & Andy Genen

Lizzie et Nouga ont découvert que la Terre tourne autour du soleil en un an.  Mais Lizzie veut en savoir davantage. « Où est-ce que j'ai lu ça, c'était où... ? » Lizzie feuillette le gros livre d'astronomie qu'elle a récemment reçu de son frère. « Il était écrit quelque part que la Terre tourne » murmure-t-elle, tandis qu'elle passe d'une page à l'autre avec impatience.

Lizzie : Ah, ça y est, je l'ai !

Nouga : Qu'est-ce que tu as ?

Lizzie : Et bien, tu m'as demandé pourquoi nous voyons tous les jours le soleil se lever et se coucher. Je savais que j'avais lu la réponse quelque part, et j'ai enfin retrouvé la page. Voilà, écoute : Tous les jours, nous revoyons le soleil, parce que la Terre tourne sur elle-même.

Nouga : C'est dingue, hier tu me racontes que la Terre fait le tour du soleil en un an. Et maintenant, tu dis qu'elle tourne aussi sur elle-même ? Comment est-ce possible ? En tout cas, je ne sens rien.

Lizzie : Non, c'est normal. Il est dit ici que nous ne pouvons pas ressentir cette rotation, car l'air qui nous entoure se déplace en même temps que la Terre. Ça semble logique. Si la Terre tournait et que l'air restait immobile, alors on sentirait au quotidien un bon petit vent contraire. Mais de cette manière, on ne remarque même pas que la Terre tourne autour de son axe.

Nouga : Mais alors, pourquoi le soleil se lève-t-il et se couche-t-il ?

Lizzie : Ici, ils disent que la rotation de la Terre prend 24 heures, donc tout juste un jour. Attends ! J'ai une idée...

Lizzie allume une lampe de poche, colle un point rouge sur une balle et la tient juste devant la lampe. La moitié de la balle où se trouve le point est maintenant dans la lumière, comme à midi lorsque le soleil est haut dans le ciel. Ensuite Lizzie tourne la balle de manière à ce que le point ne se trouve plus dans le faisceau lumineux

Nouga l'interrompt : Maintenant je comprends. Quand le jour se lève, la Terre tourne de sorte que l'endroit où nous vivons se déplace dans le sens inverse du soleil. C'est pour ça que le matin, il fait progressivement plus clair. A midi, nous sommes juste en face du soleil. Mais, naturellement, la Terre continue de tourner lentement, si bien que le soir nous nous retrouvons à nouveau dans l'ombre, juste comme le point sur la balle. D'ici, on a l'impression que le soleil se lève et se couche.

Lizzie : Oui, ça doit être ça. La Terre poursuit simplement sa rotation et nous nous retrouvons dans l'ombre. La nuit, nous sommes dans la moitié de la Terre qui s'est éloignée du soleil. Pas étonnant qu'il fasse sombre.

A ce moment, le grand frère de Lizzie, Aurélien, passe la tête dans la porte. Lorsqu'il voit la balle et la lampe de poche, il sourit et fait à nos deux astronomes en herbe une super proposition.

Aurélien : Voulez-vous venir avec moi demain chez mes amis, les Astronomes Amateurs du Luxembourg ? On regarde le ciel étoilé avec le téléscope. Ça pourrait vous intéresser.

Et comment ! Lizzie et Nouga acquiescent, ébahis. Ça y est, la fièvre des étoiles s'est emparée d'eux. 

Auteur : Jean-Paul Bertemes, adaptation : scienceRELATIONS
Illustration : Andy Genen
Photo: Shotshop

Infobox

Téléscope

Le téléscope est un outil de l'astronomie qui permet d'observer avec précision des objets célestes très éloignés. Il capte la lumière émise par les étoiles ou celle qui est reflétée par des objets éclairés. Le faisceau lumineux est alors envoyé d'un miroir incurvé vers un autre ce qui entraîne le grossissement de l'objet observé. 

Les Astronomes Amateurs du Luxembourg

L'association des « Astronomes Amateurs du Luxembourg » (AAL) compte plus de 130 adhérents et organise régulièrement des sorties ouvertes à tous. L'AAL rend compte sur son site Internet d'événements astronomiques hors du commun et a en outre publié un livre d'astronomie pour les enfants. Pour de plus amples informations concernant les activités de l'association, n'hésitez pas à consulter son site Internet : www.aal.lu

Pollution lumineuse

Il y a un point commun à tous les pays industrialisés : la puissance lumineuse déployée y est proportionnelle au nombre d'habitants et de personnes actives. L'éclairage public, l'affichage publicitaire, les voitures et les lampes dans et à l'extérieur de nos habitations émettent un rayonnement vers le ciel. Les aéroports, mais aussi certaines discothèques peuvent avoir un éclairage particulièrement puissant. C'est pourquoi nos villes sont littéralement enveloppées d'une lumière qui les recouvre, un peu à l'image d'une cloche à fromage. C'est aussi pour cette raison que l'on ne voit pas beaucoup d'étoiles briller en ville. Ce phénomène influence particulièrement les animaux actifs la nuit, comme les oiseaux migrateurs ou les papillons de nuit. Ils sont désorientés par cette lumière et se retrouvent souvent en danger. C'est la raison pour laquelle certaines villes d'Europe éteignent leur éclairage public de minuit au lendemain tôt le matin. Cela est non seulement bénéfique pour les animaux, mais permet également de faire d'importantes économies d'électricité.

 

Aussi intéréssant

Aussi dans cette rubrique