(C) Andy Genen

Elle ressemble parfois à une boule argentée dans le ciel nocturne et parfois à un fin croissant : Lizzie explore les secrets de la Lune.

Ce soir-là, Lizzie se promène avec ses parents. La Lune s’est levée et elle est haut placée dans le ciel. « Regarde comme la Lune est grosse. C’est presque la pleine lune », dit la mère de Lizzie. Fascinée, Lizzie regarde cette grande boule lumineuse dans le ciel. « Comment se fait-il qu’on la voit parfois comme une boule lumineuse et parfois seulement comme un fin croissant ? »

Jean-Luc Lehners connaît la réponse à cette question. Cet astronome luxembourgeois effectue des recherches en Allemagne sur la structure de l’univers et va tout expliquer à Lizzie de la Lune.

La Lune ne produit pas elle-même de lumière. La moitié de la Lune est constamment éclairée par le Soleil. Comme elle tourne sur son orbite autour de la Terre, nous ne voyons souvent qu'une partie de la Lune éclairée. Cette partie éclairée nous apparaît donc sous la forme d’un croissant de lune. La Lune tourne sur son orbite. Vue du Soleil, elle se situe à côté de la Terre.

Lors de la pleine lune ou de la nouvelle lune, la Lune, la Terre et le Soleil sont pratiquement alignés. Lors de la nouvelle lune, la Lune se situe entre le Soleil et la Terre. Nous ne pouvons donc voir que la partie qui est dans l’ombre. Par contre, lors de la pleine lune, la Terre se situe entre la Lune et le Soleil. La moitié de la Lune éclairée par le Soleil se montre donc à la Terre.

Lizzie a la tête qui tourne. « Tout ça, c’est bien compliqué », gémit-elle. Jean-Luc Lehners se met à rire. « Ça a l’air compliqué comme ça. Le mieux, c’est que tu le dessines sur une feuille de papier », lui conseille-t-il. C'est tout de suite plus facile.

La Lune est le compagnon de la Terre

« Mon frère Aurélien dit qu'il y a plusieurs lunes dans l’univers. Est-ce que c’est vrai ? demande Lizzie. Oui, ton frère a raison. Notre Lune est une lune parmi beaucoup d'autres. Les lunes ne sont rien d'autre que des corps célestes qui tournent autour d’une planète et l’accompagnent. Les spécialistes les appellent bien entendu des satellites. Notre Lune est l’unique satellite de la Terre », explique l’astronome. Il raconte à Lizzie qu’il existe des planètes autour desquelles plus de 20 lunes tournent. Beaucoup de ces satellites seraient plutôt petits, d’un diamètre de seulement 50 ou 60 kilomètres. « Mais c’est déjà énorme », l’interrompt Lizzie. Jean-Luc Lehners sourit. « Oui, vraiment, mais en comparaison avec notre Lune, ces satellites sont quand même minuscules. Notre satellite mesure 3 475 kilomètres de diamètre et c’est la cinquième lune la plus grosse de notre système solaire. »

En réalité, le satellite de la Terre est également de taille importante par rapport à la Terre. Quatre lunes suffiraient à reproduire la taille de notre planète. En comparaison, la planète Uranus est plus de mille fois plus grande que son unique Lune. « Et comment notre Lune est-elle née ? » demande Lizzie, étonnée. Le chercheur lui explique que la Lune est composée exactement du même matériau que le globe terrestre. Il est supposé que lors d’un choc avec une autre planète, des rochers de la Terre se sont détachés. Ils se seraient ensuite mis à tourner autour du globe avant de finalement s’amalgamer pour former notre Lune. Depuis, la Lune tourne autour de la Terre à environ 380 000 kilomètres de distance. Il a fallu deux jours pour s'y rendre aux premiers Hommes qui sont allés sur la Lune en fusée en 1969.

Auteur: scienceRELATIONS
Illustration: Andy Genen

Infobox

Les marées

La Terre exerce une grande force d'attraction. Cette force explique que nous puissions marcher sur notre planète et que la Lune reste sur son orbite. La Lune possède également son propre environnement, mais sa force d’attraction est beaucoup plus faible que celle de la Terre. Son influence sur la Terre se ressent tout de même. As-tu déjà entendu parler des marées ? La Lune attire l’eau vers elle. Le niveau de la mer augmente là où une onde de marée se forme. Puis, l’eau se retire au fur et à mesure que l’onde de marée se propage. C’est donc ensuite la marée basse. Lorsque la Lune se situe de l’autre côté de la Terre, c’est donc marée haute. Les ondes de marée naissent toutefois de la force centrifuge créée par la rotation de la Terre. La force d'attraction de la Lune est donc clairement plus faible en comparaison.

Une empreinte sur la Lune

La Lune est le seul corps céleste au-delà de la planète Terre sur lequel les Hommes ont posé le pied. Le plus insensé, c’est qu’aujourd'hui, nous voyons encore les traces laissées par les astronautes sur le sol de la Lune. Sur la Lune, il ne pleut pas et il n’y a ni orage ni autre évènement météorologique comme sur le globe terrestre. Chez nous, la météo se charge d'effacer rapidement les traces de pas.

 

 

Aussi intéréssant

Aussi dans cette rubrique