Dans son travail, il doit donc tenir compte de beaucoup de paramètres, comme les formations géologiques, les informations concernant le climat passé et les découvertes d’autres fossiles de la même époque ou dans un contexte similaire. Le paléontologue se trouve donc à cheval entre les sciences de la vie (étude d’organismes vivants), les sciences de la Terre (formations géologiques) et les sciences humaines et sociales (anthropologie lorsqu’il s’agit de primates).

Dans la plupart des cas, le paléontologue est chercheur. Il partage alors la majorité de son temps entre le terrain (site de fouille) et un atelier (préparation des fossiles, reconstitution).

L’extraction des fossiles sur le terrain est souvent laborieuse et longue, dans des conditions climatiques parfois difficiles (déserts, régions froides) et demande beaucoup de patience. La préparation et la reconstitution des fossiles dans l’atelier ne demandent pas moins d’engagement et de persévérance. Le fossile est alors soumis à différents examens pour les étudier, ce qui implique souvent des instruments scientifiques complexes.

La biologie est une science naturelle qui s’intéresse à tout ce qui est en rapport avec la vie et les êtres vivants – leur fonctionnement, reproduction et mode de vie, mais également les molécules, les gènes, les organismes et écosystèmes. Elle se caractérise d’un côté par sa grande quantité de disciplines spécialisées, mais aussi par son tissage avec d’autres domaines scientifiques comme la chimie, les mathématiques et la physique.

Les géosciences sont une science naturelle qui s’intéresse à tout ce qui est en rapport avec la composition, la formation et la structure de notre Terre et des autres planètes. Elle ne s’intéresse pas uniquement à l’histoire des planètes, mais également au changement climatique et à l’exploitation des ressources naturelles, comme les hydrocarbures et l’eau.

Auteur: Corinne Kroemmer

Liens recommandés :

http://www.fossilesdardeche.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=26&Itemid=49

http://www.jumpforward.de/beruf/58656/Ausbildung-Palaeontologe-Palaeontologin.html

http://sgfr.free.fr/emploi/metier-paleontologue.pdf

Infobox

Tout court

 

Les chercheurs en paléontologie travaillent souvent avec les paléontologues amateurs. Ce sont souvent eux qui découvrent des effleurements de fossiles. Ils font alors appel aux paléontologues professionnels pour estimer l’étendu du site fossilifère et les assistent pour extraire les fossiles.

 

Niveau d’études

 

Bac + 5 ou bac + 8 en cas de thèse.

 

Employeur 

 

Organismes de recherche, musées d’histoire naturelle, entreprises (industrie pétrolière)

 

Type d’études

 

Master en biologie, géologie ou anthropologie avec une spécialisation en paléontologie, éventuellement suivi par une thèse.

Pour en savoir plus sur les études, veuillez vous adresser au CEDIES.

 

 

Aussi intéréssant

Comment fonctionne la science Que sait la science? L’évidence scientifique en temps de pandémie

Masques, transmission, recommandations AstraZeneca: Les preuves scientifiques se cristallisent principalement dans un pr...

Portrait « Une réussite pour le Luxembourg et notre groupe de recherche »

Des scientifiques du Luxembourg Institute of Health (LIH) ont reçu le Prix Galien pour leur contribution exceptionnelle ...

LIH
FNR ATTRACT Fellow Stan Schymanski Prédire les conséquences du changement climatique grâce à une feuille modélisée

Stan Schymanski et son équipe analysent les répercussions du changement climatique sur nos ressources en eau. La végétat...

Aussi dans cette rubrique

Cannabis Pflanze
État des lieux scientifique Quels sont les effets sanitaires et sociaux du cannabis récréatif?

Nous résumons ce que sait la science sur l’impact du cannabis psychoactif sur le bien-être physique, mental et social des consommateurs récréatifs.

FNR
Cannabis
Connaissances scientifiques actuelles Fact check: Quels sont les effets d’une légalisation du cannabis?

Le Luxembourg discute de la légalisation du cannabis. Nous résumons ici les connaissances scientifiques sur les expériences faites dans les États ayant légalisé ou décriminalisé le cannabis.

FNR
Covid-19
La meilleure protection immunitaire Quand est-on mieux protégé contre la Covid-19 : après le vaccin ou après une infection naturelle ?

Le vaccin contre le SARS-CoV-2 est censé entraîner le système immunitaire. Mais après avoir contracté la Covid-19, le corps développe aussi une protection immunitaire. Quand est-on mieux protégé ?

FNR, LIH