Smart Devices

shotshop.com

Quels bénéfices les appareils électroniques (bracelets fitness, montres intelligentes et applications censées nous faire faire de l’exercice) apportent-ils ?

Les « smart devices », apportent-ils un bénéfice en la matière ?

Nous avons découvert le Farmers´ Market à La Jolla ! De quoi manger comme à la maison : pain noir, légumes frais, fromage au vrai goût de fromage, huile d’olive plutôt que graisse de friture. Juste à côté, on trouve toutefois aussi de la « junk food », omniprésente aux États-Unis. Frites et burgers, chicken wings et hot dogs. Chez ma femme et moi, les aliments biologiques éveillent des sentiments familiers, et nous pensons nous nourrir enfin à nouveau sainement. La folie du fitness est ici aussi bien présente, mais la plupart des gens craquent quand ils se trouvent devant le stand de burgers. La tendance est la même sur le Vieux Continent : L’esprit est bien disposé...

Prévention de l’obésité et du diabète

Dans ma dernière rubrique, j’ai écrit au sujet de l’épigénétique et sur le fait que l’alimentation des grands-parents quand ils étaient jeunes exerce probablement une influence sur le développement futur du diabète ou d’autres maladies chez leurs petits-enfants, plusieurs décennies après. Bien sûr, cela ne signifie pas que nous sommes condamnés à être les victimes du comportement de nos ancêtres. La médecine dispose aujourd’hui de nombreuses méthodes de dépistage précoce. Et nous savons assez précisément comment éviter l’obésité et le diabète : en bougeant davantage et en mangeant des aliments du Farmers´ Market. Mais nous ne le faisons pas. Seulement environ 10 % de toutes les personnes qui en auraient besoin parviennent à vraiment modifier leur comportement.

« smart devices » et la prévention des maladies

La question que je me pose maintenant est la suivante : quels bénéfices les appareils électroniques (bracelets fitness, montres intelligentes et applications censées nous faire faire de l’exercice) apportent-ils en la matière ? Étant donné que la plupart des gens n’écoutent pas les conseils de leur médecin, je ne suis pas certain qu’ils se montrent plus raisonnables devant leurs « smart devices ». Alors que le conjoint (ou la mauvaise conscience) râle ostensiblement dès qu’on s’installe confortablement sur le canapé, il est facile d’ôter simplement sa montre de fitness. Loin des yeux, loin du cœur ... et le corps perd de sa vigueur.

Conclusion : Quel est le bénéfice réel des « smart devices » dans la prévention des maladies ? Sont-ils utiles aux patients ou seulement à l’industrie Fitbit ? Les concepteurs d’articles électroniques qui veulent véritablement agir pour les gens ne doivent pas veiller uniquement à rendre les évolutions techniques attrayantes. Ils doivent également collaborer avec des médecins et des psychologues pour adapter la technique aux personnes. Nous, biologistes et biomédecins, devons nous tourner vers les techniciens et leur expliquer de quoi les gens ont besoin pour rester en bonne santé.

Si nous n’y parvenons pas, les « smart devices » ne resteront que de grands aspirateurs de données qui fourniront aux géants de l’internet leur élixir de vie. Je crois que nous connaîtrons encore de nombreuses déceptions, mais également beaucoup d’évolutions positives. Si j’essaye maintenant d’avoir une influence sur les évolutions de la santé numérique, mes petits-enfants en récolteront peut-être quelques fruits.

Rudi Balling, directeur du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine à l'Université du Luxembourg prend un semestre sabbatique jusqu’à l’automne prochain, avec le soutien d'une bourse INTER Mobility du Fonds National de la Recherche (FNR). Âgé de 64 ans, il profite de cette pause pour réaliser un séjour de recherche aux États-Unis. Tous les quinze jours, il nous relatera ses expériences dans le cadre de cette tribune publiée à l’origine dans le Luxemburger Wort. Le Luxemburger Wort et l’Université du Luxembourg nous ont donné leur aimable autorisation pour la reproduire ici.

Auteur : Rudi Balling
Editeur: Melanie Reuter (FNR)
Photo : shotshop.com

 

Aussi intéréssant

Journée mondiale du diabète Découverte d’un lien entre diabète et fragilité chez les personnes âgées

Une personne diabétique est en général plus fragile qu’une personne non-diabétique de même âge. Tel est le résultat d’un...

LIH
Rudi Balling en plein décalage horaire Quand l’horloge biologique interne se dérègle

Le décalage horaire et le travail de nuit modifient fortement notre cycle veille/sommeil. Lorsqu’ils sont fréquents, ces...

Alimentation et hérédité Le portrait craché de sa mamie. Elle tient cela de son papi.

Un mode de vie sain pendant la grossesse est important pour l’enfant. Est-il possible que l’alimentation des grands-pare...

Aussi dans cette rubrique

Journée mondiale Alzheimer 2021 Quatre vidéos explicatives sur la démence

Qu’est-ce qu’une démence ? Que faire après ce diagnostic ? Comment en mieux rester en relation avec une personne atteinte de démence ? Pourquoi les proches de cette personne jouent-ils un rôle-clé ?

Dépistage néonatal Recherche systématique de maladies chez les bébés

Grâce au dépistage néonatal, des maladies rares mais graves sont détectées de manière précoce au LNS. Cela permet d'éviter ou au moins de limiter les conséquences négatives.

LNS
D'intelligence artificielle CoLive Voice : Reconnaître les maladies graves par la voix

Dans le cadre d'une étude de santé numérique unique en son genre, le LIH souhaite identifier des biomarqueurs vocaux pour les maladies chroniques et infectieuses à l'aide d'enregistrements vocaux.

LIH
Nouvelle approche d'immunothérapie L'allergie au chat : des niveaux élevés d'adjuvant renforcent la tolérance immunitaire et atténuent les symptômes allergiques

Des chercheurs du LIH ont proposé une nouvelle approche thérapeutique pour traiter l'allergie sévère au chat qui pourrait éliminer les caractéristiques essentielles de l'allergie.

LIH