scienceRELATIONS

Le professeur Rejko Krüger est président du programme PEARL du FNR au Centre luxembourgeois pour la biomédecine systémique (LCBS) de l’Université du Luxembourg depuis 2014. Il y dirige une équipe de scientifiques qui travaillent sur de nouvelles approches pour le diagnostic, la prévention et le traitement de la maladie de Parkinson. Rejko Krüger travaille également comme médecin au Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL).

Diagnostic précoce de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative où la mort prématurée de cellules nerveuses dans le mésencéphale entraîne des troubles du mouvement tels que les tremblements de la main et une démarche traînante. La maladie ne peut pas encore être guérie, mais un diagnostic précoce peut ralentir considérablement l’évolution de la maladie si des mesures thérapeutiques appropriées sont prises. Rejko Krüger et son équipe étudient de nouvelles méthodes de diagnostic et examinent, par exemple, des échantillons de sang de patients atteints de la maladie de Parkinson afin d’identifier des biomarqueurs. Les biomarqueurs sont des indicateurs mesurables de la maladie et permettent un diagnostic précoce. Cela est particulièrement important parce que la maladie de Parkinson ne présente pas de symptômes cliniques avant un stade avancé de la maladie. D’autres indicateurs de la maladie de Parkinson peuvent être établis par des tests neuropsychologiques qui, par exemple, examinent l’odorat, qui peut être altéré à un stade précoce de la maladie.

La vidéo montre également comment un diagnostic de maladie de Parkinson peut être établi à l’aide de tâches de coordination et comment les « chaussures intelligentes » aident les patients. Ces chaussures sont équipées dans la semelle de capteurs qui peuvent détecter les mouvements de marche anormaux liés à la maladie.

Vers une médecine personnalisée

Rejko Krüger poursuit une approche thérapeutique innovante avec l’utilisation de cellules souches pluripotentes. Les cellules souches pluripotentes peuvent se transformer en n’importe quel type de cellule d’un organisme, y compris les cellules du cerveau. Afin de développer des thérapies sur mesure, les cellules de la peau du patient sont prélevées et ramenées à l’état de cellule souche. Ces cellules sont ensuite transformées en cellules cérébrales, sur lesquelles l’efficacité de diverses substances peut être testée en laboratoire. Des concepts de traitement personnalisés peuvent ainsi être développés pour les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Programme de financement PEARL du FNR

Avec le programme de financement PEARL, le Fonds National de la Recherche (FNR) met à disposition jusqu’à cinq millions d’euros sur une période de cinq ans pour soutenir des scientifiques de renom. Ce financement vise à attirer les meilleurs chercheurs au Luxembourg et à promouvoir des projets innovants dans les établissements d’enseignement supérieur.

Informations biographiques

Rejko Krüger est professeur de neurologie et directeur d’études du groupe de neurosciences cliniques et expérimentales du Centre de biomédecine systémique du Luxembourg (LCBS). Il travaille également au Centre Hospitalier du Luxembourg (CHL) en tant que médecin. Rejko Krüger a terminé ses études à l’Université de la Ruhr de Bochum. Par la suite, il a occupé divers postes de médecin, de médecin-chef et de médecin-chef dans des hôpitaux universitaires. Avant de devenir président du programme PEARL au FNR en 2014, Rejko Krüger a travaillé en tant que chef du service ambulatoire spécialisé dans la maladie Parkinson à l’Université de Tübingen.

Auteur : Michèle Weber (FNR)
Vidéo : scienceRELATIONS

Aussi intéréssant

FNR PEARL Chair Jens Kreisel De nouveaux matériaux intelligents nés de la combinaison de deux propriétés physiques

Les matériaux sur lesquels travaillent Jens Kreisel et son équipe sont capables de transformer une forme d’énergie en un...

Aussi dans cette rubrique

FNR AWARDS 2019 Pour de nouvelles connaissances sur la flore intestinale des nouveau-nés

Dans sa thèse doctorale, Linda Wampach fournit de nouvelles informations fondamentales sur la composition des bactéries intestinales néonatales.

FNR Awards 2019 Pour des études thermodynamiques sur les cellules

La thèse doctorale de Riccardo Rao fournit une base pour évaluer les coûts énergétiques du métabolisme et de la signalisation dans de petits systèmes biologiques tels que les cellules.

FNR ATTRACT Fellow Stan Schymanski Prédire les conséquences du changement climatique grâce à une feuille modélisée

Stan Schymanski et son équipe analysent les répercussions du changement climatique sur nos ressources en eau. La végétation y joue un rôle déterminant.

FNR ATTRACT Fellow Anne Grünewald Recherche de traitement personnalisé pour les patients atteints de la maladie de Parkinson

Anne Grünewald et son équipe étudient, à l’aide de l’immunofluorescence, la lésion des cellules nerveuses chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.