(C) Shotshop

Sur Twitter, des étudiants en histoire font revivre la Première guerre mondiale en temps réel à un siècle d’écart. Les étudiants du Master en histoire européenne contemporaine de l’Université du Luxembourg utilisent Twitter pour raconter jour après jour les péripéties du conflit, sur le compte @RealTimeWW1.

Un conflit en 140 caractères ; tout un traité de paix négocié en deux lignes ; l’histoire écrite en tweets… et à l’université qui plus est ? C’est le pari fou tenté par l’équipe pédagogique du Master en histoire européenne contemporaine, à l’Université du Luxembourg, pour commémorer le centenaire de la Grande guerre. Chaque tweet est publié cent ans jour pour jour — voire heure pour heure — après l’événement qu’il relate. Presque 200 tweets ont déjà été publiés, et plus de 1 500 autres sont dans les tuyaux, retapissant la grande fresque d’un conflit destructeur qui fit 9 millions de morts et 8 millions d’invalides !

Suivre heure après heure la chaîne d’événements  qui font un conflit mondial

Ainsi, le 24 janvier 2014, un tweet annonçait la mise en garde du Ministère français de la guerre sur le risque qu’un conflit ferait courir à l’approvisionnement des Parisiens en nourriture. Le lendemain, un autre tweet annonçait que le Conseil municipal de Paris décidait d’acheter pour 400 000 francs de stock de farine. Pour Benoît Majerus, enseignant-chercheur en histoire et directeur du Master à l’origine de cette initiative, le compte Twitter @RealTimeWW1 permet de suivre “jour après jour, heure après heure, la chaîne d’événements petits ou grands qui font un conflit mondial”… Et qui semblent si proches des nouvelles qui nous parviennent actuellement de certains points chauds de la planète, comme ce tweet du 11 mars annonçant le vote à la Douma russe d’importants crédits pour armer l’artillerie et la marine.

Quatre promotions d’étudiants impliquées

Le Master en histoire européenne contemporaine était bien placé pour animer ce projet : les cours y sont donnés en trois langues (français, anglais et allemand), à des étudiants de 8 nationalités, dans un pays (le Luxembourg) qui vécut durement le conflit et incarne bien les passerelles entre pays d’Europe. Les quatre promotions d’étudiants impliquées dans le projet peuvent consulter ainsi une large gamme de documents d’époque, dans de très nombreuses langues : anglais, français, allemand, luxembourgeois, espagnol, portugais, serbo-croate, roumain, grec et italien.

Mouvement des “humanités numériques”

Ce projet s’inscrit dans le mouvement des “humanités numériques”, ces sciences humaines et sociales passées au prisme de l’informatique. Les humanités numériques interrogent par exemple l’utilisation de sources historiques numérisées. Ainsi, tous les tweets @RealTimeWW1 sont complétés par un lien qui renvoie à un document d’époque, consultable en ligne. De même, le fait d’utiliser un réseau social du quotidien pour faire vivre la grande Histoire relève des expérimentations dont sont avides les humanités numériques. Et permet d’explorer des modes de production et diffusion des savoirs propres au 21e siècle.

Le réseau social Twitter a déjà été utilisé pour des “live-tweets” historiques de plus ou moins grande ampleur. Le compte @RealTimeWWII animé par Allwin Collinson a montré la voie avec plus de 7 300 tweets publiés depuis 2012, racontant la Seconde guerre mondiale avec 70 ans d’écart. L’Université d’Oxford a également alimenté pendant 1,5 mois le compte @Arras95, couvrant 95 années plus tard la bataille d’Arras (du 9 avril au 16 mai 1917/2012).

Les premiers tweets du compte @RealTimeWW1 ont porté sur les guerres des Balkans (1912-1913), tentatives d’émancipation des peuples d'Europe sous domination de l’Empire ottoman. Ces conflits causèrent la crise des Balkans de 1914 et sont restés dans l’Histoire comme le “prélude à la Première guerre mondiale”. Après avoir couvert l’ensemble de la Grande guerre, le compte vivra jusqu’en 2018 pour raconter les premières années de l’après-guerre.

Auteur: University of Luxembourg
Photo ©Shotshop.com

 

Infobox

Master en histoire européenne contemporaine

Une perspective historique est d‘une importance primordiale pour les professionnels de demain qui œuvreront dans le monde politique, académique et des affaires pour pouvoir faire face à des enjeux socio-politiques futurs. Le Master en Histoire Européenne Contemporaine permet aux étudiants de développer l’expertise nécessaire pour explorer les problèmes contemporains européens. Avec ses nombreux liens vers les institutions européennes et culturelles et les entreprises internationales situées au Luxembourg, la formation offre un environnement enrichissant et stimulant.

Programme centré sur des questions constitutives de l‘histoire européenne

Le Master vise à développer une formation de haut niveau en histoire européenne en proposant des cours basés sur le questionnement critique et la réflexion théorique. Le programme est centré sur des questions et problématiques constitutives de l‘histoire européenne telles que les processus d‘intégration et de construction européenne dans toutes ses composantes politiques et socio-économiques, la construction sociale et culturelle des identités, les migrations intra- et extra-européens et les relations européennes avec d’autres régions du monde.
Le programme d’études met un accent particulier sur la formation d’experts en Humanités Numériques et en Histoire Publique combinant ainsi la théorie historique et l’application pratique.
http://h-europe.uni.lu/ | @940europe

Université du Luxembourg

L'Université du Luxembourg, fondée en 2003, est une université multilingue, internationale et centrée sur la recherche qui accueille 6 200 étudiants et un personnel venant du monde entier. Ses axes de recherche prioritaires sont la finance internationale, la sécurité des TIC, la biomédecine des systèmes, le droit européen et le droit des affaires, ainsi que les sciences de l'éducation.
www.uni.lu/

Contact

Associate Professor Benoît Majerus, benoit.majerus@uni.lu, T. + 352 46 66 44 6744

Elifsu Sabuncu (Deuxième labo) elifsu@deuxieme-labo.fr | +33 (0)6 62 16 53 21

Aussi intéréssant

Recherche sur la paix Comment retrouver la paix ?

Les scientifiques étudient les conditions de réussite des processus de paix. À cet égard, il conviendra sans doute d’emp...

FNR
Spotlight on Young Researchers Les relations historiques entre la Communauté européenne et l'Union soviétique

Claude est doctorant et historien à l'université de Cambridge. Il effectue des recherches de doctorat depuis trois ans s...

FNR

Aussi dans cette rubrique

PORTRAIT DES CANDIDATS - SAISON 1 Interview avec Lenny Kakou, candidat à Take Off

C'est un comédien né, et il excelle en philo: pourtant il est arrivé parmi les finalistes de la Take Off Science Challenge Show. Comment? La réponse dans notre interview exclusive avec Lenny Kakou.

Aperçu des évènements Événements au Luxembourg liés à science - avril 2024

Que se passe-t-il au cours de ce mois ? Voici nos points forts dans le calendrier des événements de science.lu.