(C) LIH

Cérémonie de remise du King Olav V Cancer Research Prize (de gauche à droite): Anne Lise Ryel (Norwegian Cancer Society), Sa Majesté le Roi Harald V, Rolf Bjerkvig et Carl Otto Løvenskiold (Norwegian Cancer Society)

Depuis près de 30 ans Rolf Bjerkvig du Luxembourg Institute of Health se voue à la recherche sur les tumeurs cérébrales. Le roi norvégien lui a maintenant décerné un prix prestigieux.

Rolf Bjerkvig dirige le Département d’Oncologie du Luxembourg Institute of Health (LIH) comportant plus de 70 employés, le K. G. Jebsen Centre for Brain Tumour Research à Bergen et encore deux équipes de recherche au Département de Biomédecine de l’Université de Bergen. Jusqu’à présent il a publié près de 200 articles scientifiques et reçu de nombreux prix.

Pour son domaine de recherche, le prix King Olav V Cancer Research Prize est le plus prestigieux de Norvège. Il est décerné chaque année depuis 1992 aux chercheurs les plus remarquables par la Norwegian Cancer Society. Le prix est remis personnellement par le roi de Norvège et consiste en la somme d'un million de couronnes norvégiennes, ce qui correspond à environ 113.000 euros.

Trouver de nouvelles approches thérapeutiques

Dans le but d'améliorer les options de traitement actuelles pour les patients atteints de tumeurs cérébrales, Prof Bjerkvig gère les activités de recherche sur les deux sites, à Bergen et à Luxembourg. Le prix norvégien représente une belle récompense pour la recherche en cancérologie menée au LIH. « Ce prix confère plus de visibilité internationale au Département d’Oncologie et notamment au laboratoire NorLux de Neuro-Oncologie qui travaille en très étroite collaboration avec le laboratoire du même nom à Bergen. Il stimulera davantage les efforts de recherche communs » précise Prof. Bjerkvig. Vers de nouvelles approches de traitement des tumeurs cérébrales

« Notre recherche se focalise surtout sur les mécanismes moléculaires responsables de l'initiation et de la progression des tumeurs malignes dans le cerveau » explique Prof. Bjerkvig. « De plus, nous avons développé des modèles animaux permettant de mieux comprendre la résistance des tumeurs à des traitements courants, notamment les traitements anti-angiogéniques qui bloquent la formation de vaisseaux sanguins au sein des tumeurs » précise-t-il. Avec cette recherche Prof. Bjerkvig et son équipe espèrent trouver de nouvelles approches thérapeutiques plus efficaces contre les tumeurs cérébrales primaires et secondaires et donner bientôt de l’espoir aux patients atteints.

L'une des plus grandes équipes en Europe dans le domaine de la recherche sur les tumeurs cérébrales

Prof Bjerkvig est fier de cette distinction qui est très reconnue au sein de la communauté internationale des chercheurs en oncologie. « J’ai commencé il y a trente ans avec une petite équipe de recherche » a-t-il évoqué lors de son discours à la cérémonie de remise du prix qui s’est tenue à l'Université d'Oslo. « Maintenant je dirige l’une des plus grandes équipes en Europe dans le domaine de la recherche sur les tumeurs cérébrales. La recherche est toujours un travail en commun. La reconnaissance va ainsi à toute mon équipe à Bergen comme à Luxembourg » a-t-il mis en évidence.

Dans son discours, Prof. Bjerkvig a également exprimé sa reconnaissance à la Norwegian Cancer Society. « Construire cette grande équipe de recherche n'a été possible que grâce au soutien continu de la société depuis plus de 20 ans. La Norwegian Cancer Society signifie vraiment beaucoup pour moi » a-t-il souligné.

Auteur: LIH
Photo: LIH (Cérémonie de remise du King Olav V Cancer Research Prize (de gauche à droite): Anne Lise Ryel (Norwegian Cancer Society), Sa Majesté le Roi Harald V, Rolf Bjerkvig et Carl Otto Løvenskiold (Norwegian Cancer Society))

Infobox

Département d'Oncologie du LIH

Plus d'infos sur le Département d'Oncologie du LIH ici.

Aussi intéréssant

Santé mentale La dépression: s'agit-t-il d'une maladie psychologique ou physiologique ?

En quoi la dépression est-elle une maladie ? Quels sont ses causes et effets sur notre organisme ? Quels sont les moyens...

FNR
« Mind the Brain » – Expo art et science 10 cerveaux géants pour célébrer 10 ans de recherche biomédicale au Luxembourg

L’exposition « Mind the Brain » dans la capitale marque le 10e anniversaire du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine...

Les réactions visuo-motrices au tennis de table Vitesse de réaction : c’est le cerveau qui fait la différence

Temps de réaction des pongistes : des scientifiques identifient les processus visuels dans le cerveau comme étant déterm...

Aussi dans cette rubrique

social distancing
Coronavirus Crisis Survey: How well does 'social distancing' work in our day-to-day life?

You would like to help combat the current coronavirus-crisis? Take part in the survey and help researchers find out whether the restrictive measures currently in place in Luxembourg are effective.

Joël Mossong
Coronavirus Shutdown Combien de temps cette situation va-t-elle perdurer au Luxembourg ?

Les mesures actuelles sont-elles suffisantes ? Toute la population ne devrait-elle pas simplement contracter la maladie pour mettre un terme à cette situation ? Qu'est-ce qui nous attend ?

LNS
Social distancing
Crise corona Enquête: Dans quelle mesure le « social distancing » fonctionne-t-il dans notre vie quotidienne?

Faites une contribution pour résoudre la crise et participez à l'enquête! Aidez les scientifiques au Luxembourg à déterminer si les mesures restrictives actuellement en vigueur sont efficaces.

Virus de la grippe Diagnostic et surveillance de l’épidémie saisonnière de la grippe au Luxembourg

Les chercheurs du LNS sont prêts à diagnostiquer des individus potentiellement infectées par le coronavirus. Mais ils sont en fait occupés avec un autre virus.

LNS