Un arc-en-ciel se produit lorsque la lumière blanche du Soleil (= superposition de lumière rouge, orange, jaune, verte, bleue, violette) illumine des gouttes d’eau. Les rayons lumineux entrent dans les gouttes à l’intérieur desquelles ils sont réfléchis une ou deux fois. Finalement ils en ressortent. Comme la lumière est réfractée à deux reprises et que les différentes composantes colorées sont réfractées différemment, celles-ci sortent sous des angles différents. On aperçoit des cercles colorés partiels disposés les uns à côté des autres.

Etape 1 : L’arc-en-ciel apparaît à un observateur ayant le Soleil dans le dos et regardant vers la pluie illuminée par les rayons solaires.

Etape 2 : Considérons une goutte sphérique illuminée par les rayons solaires.

Etape 3 : A l’école tu as certainement appris que la lumière blanche peut être séparée en toutes ses couleurs par un prisme (dispersion de la lumière blanche). Ce phénomène est dû à la réfraction plus ou moins forte de la lumière selon sa longueur d’onde, c.-à-d. ses couleurs. La longueur d’onde de la lumière rouge étant plus grande que celle de la lumière bleue, le rouge est moins fortement réfracté que le bleu. Lorsque la lumière traverse un prisme la dispersion apparaît clairement car il y a deux réfractions, l’une à l’entrée, l’autre à la sortie du prisme.

Etape 4 : Pour la goutte sphérique, c’est pareil, sauf qu’entre les deux réfractions, il y a réflexion d’une partie de la lumière à la surface interne de la goutte. (L’autre partie sort à cet endroit de la goutte vers l’arrière et n'a pas d'importance pour l'arc-en-ciel.) L’effet des deux réfractions est que la lumière blanche est dispersée en toutes ses couleurs. Ainsi les différents rayons colorés sortent de la goutte sous différents angles (entre 40° et 42°) pour se diriger vers l’œil de l’observateur.

Etape 5 : Quelles sont les rayons entrant dans l’œil de l’observateur ? Les rayons rouges proviennent de gouttes situées plus haut, les rayons violets de gouttes situées plus bas, les autres rayons colorés proviennent de gouttes intermédiaires.

Etape 6 : La direction des rayons violets sortant des gouttes fait un angle constant de 40° par rapport à la direction des rayons provenant directement du Soleil. Or l’ensemble des directions faisant un angle constant par rapport à une direction donnée (celle des rayons provenant directement du Soleil) semblent provenir d’un cercle : l’arc-en-ciel a une forme circulaire.

Auteur: André Mousset (MNHN)

Aussi intéréssant

Science meets Art BD scientifique : Les aventures de Tuwwo la molécule d’eau

Le projet « LUX:plorations » combine art et recherche : des artistes et scientifiques locaux ont créé huit bandes dessin...

Mr Science Experiment De gréisste kënschtleche Geysir vun der Welt?

Waarmwaassergeysiren, wéi een se aus Island kennt, kann een am klengen als Experiment nobauen.

FNR , RTL
Expérience avec des fleurs Transformez des tulipes blanches en tulipes colorées !

Avec peu de matériel, vous avez la possibilité de transformer des tulipes (ou autres fleurs) blanches en tulipes colorée...

FNR

Aussi dans cette rubrique

Science-Check Pro a Contra Atomenergie

An der aktueller Energie- a Klimakriis: Géif et Sënn maachen, nees méi op Atomenergie ze setzen? Wat si Vir- an Nodeeler vun Atomenergie. Méi dozou an eisem neien “Ziel mir keng!”

FNR
painting of SARS-CoV-2 and face
État des lieux scientifique Covid long : Que savons-nous – de plus?

Face à la recrudescence automnale de la pandémie, le sujet du covid long s’impose à nouveau. Quelles sont les dernières découvertes scientifiques quant à sa prévalence, ses causes et ses conséquences...

FNR
CYANOBACTÉRIES DANS LES EAUX DE BAIGNADE LUXEMBOURGEOISES Algues bleues : quelle est leur dangerosité ?

Le ministère de la Santé met en garde contre les algues bleues dans la Moselle. Quelle est la toxicité de ces bactéries ? Et ce fléau va-t-il encore s'aggraver à l'avenir ?