Social distancing

Adobe Stock

Au cours des différentes phases de la pandémie de Corona, nos interactions sociales et nos modes de contact n'ont cessé de changer. Nous avons régulièrement fait des enquêtes sur science.lu à ce sujet. Dans la phase actuelle, il est également intéressant pour les chercheurs de savoir combien de contacts les Luxembourgeois ont en moyenne. 

Plus précisément, l'objectif est de quantifier le nombre de contacts moyens de la population à différents moments et de les comparer aux études et résultats antérieurs. Ces données sont importantes pour inclure dans les prévisions, pour générer de meilleures statistiques, pour mieux comprendre la propagation du virus et les effets des différentes interventions. Actuellement, il est particulièrement intéressant de comprendre l'interaction entre l'immunisation croissante de la population (vaccinée ou guérie) et l'augmentation des contacts sociaux. 

L'étude a déjà donné lieu à une publication scientifique dans la revue Plos One. 

Ici le lien vers l'enquête (Surveymonkey).

L'étude a été menée régulièrement depuis le début de la pandémie pour suivre les changements de comportement au cours des différentes phases de la pandémie de coronavirus. Pour que les résultats puissent être comparés de manière appropriée, les questions restent les mêmes dans les différentes phases.

L'enquête est anonyme et prend moins de deux minutes à compléter. Des informations sur le sexe, l'âge et la nationalité sont demandées, mais aucune autre information personnelle. Les résultats de l'enquête peuvent être transmis aux instituts de recherche, bureaux de statistique et ministères luxembourgeois pour analyse.

Merci pour votre participation !

Auteurs de l'enquête : Joël Mossong, Ardashel Latsuzbaia
Rédaction : Michèle Weber, Melanie Reuter, Jean-Paul Bertemes (FNR)

Aussi dans cette rubrique

Sonification des données Esch2022: THE SOUND OF DATA – Science meets Music

Le Projet de Esch2022 s’apprête à transformer les données scientifiques en musique dans une approche innovante et expérimentale. Ce processus est connu sous le terme de « data sonification ».

Présentation de thèse en trois minutes Jeunes talents en communication dans la recherche luxembourgeoise

Cinq doctorants ont raflé des prix au concours 3MT (Three Minute Thesis). Certains proviennent en l’occurrence de la recherche en sciences cognitives et de l’ingénierie.

SCIENCE MEETS ART BD scientifique : résistance aux antibiotiques

Le projet LUX:plorations de l'Université du Luxembourg passe au second tour ! Des artistes et scientifiques locaux ont créé huit bandes dessinées liées à la science et à la recherche au Luxembourg.