(C) LIH

Max, le tout petit microbe et ses copains

Familiariser les enfants de 4 à 6 ans à la recherche et à la science, telle est l’ambition du Luxembourg Institute of Health (LIH), à l’origine d’un livre qui met en scène Max, un tout petit microbe vivant dans l’intestin d’une petite fille nommée Léa. Une première pour un public qui s’avère très réceptif.

Réconcilier les 4-6 ans avec les microbes

Inspiréde découvertes scientifiques réelles, le livre aborde de manière simplifiée des résultats de recherche récents du LIH. L’histoire est également l’occasion de rappeler des notions de biologie et des règles d’hygiène simples mais essentielles. 

Comment se transmettent les microbes ? Pourquoi doit on manger des légumes ?  Et pourquoi faut-il se laver les mains ? Autant de questions expliquées aux petits aux détours d’une histoire drôle, tendre et pleine de suspens.

Le livre est disponible - en français et luxembourgeois - gratuitement sur simple demande auprès du service communication du LIH : communication@lih.lu

 

Un livre pour enfants…et parents 

Pour permettre aux parents de répondre aux célèbres « pourquoi » des petits chercheurs en herbe, la dernière page du livre reprend plus en détail les notions scientifiques abordées dans le livre. Une occasion pour tous de faire le point sur la recherche au Luxembourg. 

La recherche et la science à l’école maternelle 

Pour accompagner la découverte de ce livre, le LIH offre désormais aux écoles maternelles des ateliers ludo-éducatifs d’une demi-journée durant lesquels les microbes sont à l’honneur. Lors de ces ateliers, les enfants ont l’occasion d’observer des « gentils » microbes aux microscopes et de traquer les « méchants » microbes à l’aide d’une lampe à lumière noire. 

« Le livre est un peu le fil rouge de l’atelier. Il nous permet de gagner l’attention des enfants et de rendre concrètes des notions encore très abstraites pour eux grâce à des images, des personnages attachants et une histoire de super héros bien sûr ! » explique Laura Star, communication officer pour le LIH. L’ouvrage est conté en début d’atelier et remis à chaque enfant et professeur à l’issue de la demi-journée. 

D’autres aventures de Max à venir

Bien au chaud sous les paillasses du LIH, d’autres histoires de Max et ses copains sont en cours de préparation. Devant le succès rencontré par le livre auprès du jeune public, le LIH a par ailleurs engagé des discussions avec des maisons d’éditions luxembourgeoises dans l’espoir d’initier une collaboration au long terme qui permettrait notamment une diffusion plus large du/des ouvrages. 

A l’origine de cette initiative

Transmettre des concepts scientifiques parfois complexes n’est pas chose aisée, surtout lorsqu’on s’adresse à un public si jeune. De plus, « en ce qui concerne la recherche et la science au sens large, lorsqu’il s’agit de sensibilisation, nous avons souvent tendance à privilégier un public plus âgé. » remarque Juliette Pertuy, communication manager du LIH.

« S’adresser à un public jeune demande en effet un investissement important pour développer des supports adaptés. Les enfants de cet âge sont pourtant particulièrement réceptifs et curieux lorsque l’on parvient à les captiver ! C’est même toujours étonnant de voir à quel point ils sont capable de comprendre et de retenir des notions parfois complexes ! » ajoute Juliette Pertuy.

Fort de ce constat, le service communication du LIH a choisi de développer un livre pour enfants relatant les aventures de Max, ce microbe mal dans sa… cellule, qui rêve de devenir un super héros.

Infobox

A propos du Luxembourg Institute of Health

Le Luxembourg Institute of Health est un institut de recherche public dans le domaine des sciences biomédicales. Bénéficiant d’une forte expertise en santé publique, cancérologie, maladies infectieuses et immunitaires ainsi qu’en stockage et traitement d’échantillons biologiques, l’institut s’engage, au travers de ses activités de recherche, pour la santé de la population. Au LIH, plus de 300 collaborateurs travaillent dans le but de générer des connaissances sur les mécanismes des maladies humaines et contribuer ainsi à la mise au point de nouveaux diagnostics, de thérapies innovantes et d’outils efficaces pour une médecine personnalisée. 

Aussi intéréssant

Sondage représentatif du FNR Taux de confiance encore en hausse pour la science

Comment les Luxembourgeois évaluent-ils le rôle de la science dans la pandémie de Covid ? Quel intérêt y portent-ils ? C...

FNR
Conférence interactive Que savoir pour réduire son empreinte environnementale en tant que citoyen ?

L’évènement « So you think you’re green ? » revient le 17 novembre 2020 (en ligne) avec pour sujet la mobilité.

FNR
Découverte majeure au Luxembourg Lutter contre les maladies auto-immunes et le cancer grâce à un régime nutritionnel spécifique

Des chercheurs du LIH ont mis en évidence un nouveau mécanisme qui, à travers notre système immunitaire, pourrait contrô...

LIH

Aussi dans cette rubrique

Sonification des données Esch2022: THE SOUND OF DATA – Science meets Music

Le Projet de Esch2022 s’apprête à transformer les données scientifiques en musique dans une approche innovante et expérimentale. Ce processus est connu sous le terme de « data sonification ».

Présentation de thèse en trois minutes Jeunes talents en communication dans la recherche luxembourgeoise

Cinq doctorants ont raflé des prix au concours 3MT (Three Minute Thesis). Certains proviennent en l’occurrence de la recherche en sciences cognitives et de l’ingénierie.

SCIENCE MEETS ART BD scientifique : résistance aux antibiotiques

Le projet LUX:plorations de l'Université du Luxembourg passe au second tour ! Des artistes et scientifiques locaux ont créé huit bandes dessinées liées à la science et à la recherche au Luxembourg.