(C) IBBL

Perte des cheveux, fatigue et nausées sont les effets secondaires courants d'une chimiothérapie.  Plus rares sont les complications affectant le système cardiovasculaire, le foie ou les reins. Lorsqu'ils sont à leur domicile entre deux thérapies, bon nombre de patients ne prennent pas au sérieux suffisamment tôt les éventuels problèmes et finissent à l'hôpital. 

Un essai clinique mené au Luxembourg teste l'utilisation d'un petit appareil électronique dénommé Health Buddy© questionnant quotidiennement les patients suivant une chimiothérapie à propos de leur bien-être et les invitant, si nécessaire, à consulter leur médecin ou à se rendre à l'hôpital.  Les effets secondaires pourraient ainsi être réduits,  les hospitalisations inutiles évitées et la qualité de vie des patients améliorée.

Health Buddy© communique avec les patients

Le Health Buddy© est une sorte de mini ordinateur doté d'un petit écran et de quatre boutons, qui est programmé avec un questionnaire électronique et un algorithme. Chaque jour, il demande aux patients d'évaluer la gravité de leurs symptômes (nausées, par exemple), et apporte, en fonction des données saisies, des informations sur la chimiothérapie ou donne des conseils concernant le comportement que le patient doit adopter. 

L'essai est mené par le docteur Stefan Rauh, oncologue et chercheur en cancérologie au Centre Hospitalier Emile Mayrisch (CHEM), en collaboration avec l'IBBL (Integrated BioBank of Luxembourg) et avec le soutien de la Fondation Cancer.

Étude pilote effectuée avec 60 patients atteints d'un cancer

L'accès à cette étude pilote concerne des patients cancéreux du CHEM, qui suivent une chimiothérapie seulement toutes les deux ou trois semaines.  Pour eux, le risque que des complications surviennent dans l'intervalle est maximal. La moitié des 120 participants utilise l'appareil contrairement à l'autre moitié.  Comme pour tous les essais cliniques, un système aléatoire détermine à quels patients  l'appareil est octroyé.

Qualité de vie améliorée et coûts réduits ?

Une étude comparative est ensuite effectuée pour définir si le Health Buddy© a permis en moyenne d'éviter les effets secondaires néfastes et si le patient se porte mieux d'une manière générale.  Un autre objectif important de l'étude est de savoir si cette surveillance peut faire baisser le nombre d'hospitalisations coûteuses.

Possibilité d'extension de l'étude et nouvelle norme de soins

« Le Health Buddy© n'a jamais été utilisé jusqu'à présent par des patients cancéreux aux fins de la surveillance thérapeutique », déclare Stefan Rauh.  « Si l'essai devait porter ses fruits,  il est possible que l'on procèdera à une plus vaste étude regroupant davantage d'hôpitaux et d'autres supports électroniques ».

La responsable en charge du projet à l'IBBL, Angela Hogan, résume ainsi: « Cette étude devrait révéler si le Bosch Health Buddy est une option réalisable, économique, et avantageuse pour les patients ainsi que pour la caisse nationale de la santé. En cas de succès, le compagnon électronique pourrait devenir un élément standard du traitement par chimiothérapie. »

Auteur: Michèle Weber
Photo © IBBL

Infobox

Essai clinique

 

Un essai clinique est une étude expérimentale dirigée par des médecins, au cours de laquelle les avantages et les inconvénients d'un nouveau médicament ou d'un nouveau traitement sont testés auprès des patients de manière systématique et contrôlée. 

 

Algorithme

 

Un processus de calcul selon un schéma bien défini.

 

 

Aussi intéréssant

Portrait « Une réussite pour le Luxembourg et notre groupe de recherche »

Des scientifiques du Luxembourg Institute of Health (LIH) ont reçu le Prix Galien pour leur contribution exceptionnelle ...

LIH
Highly Cited Researchers Le travail multidisciplinaire de Stéphane Bordas, cité encore et toujours

Les travaux de certains scientifiques sont très souvent cités dans les publications. Stéphane Bordas, Professeur d'unive...

Médecine L’hypnose en milieu médical, pour quoi et quelle efficacité ?

L’hypnose est de plus en plus souvent utilisée pour atténuer p.ex. la douleur. Mais, le public est divisé quant à son ef...

FNR

Aussi dans cette rubrique

Allergies alimentaires Quand votre repas vous rend malade

Les scientifiques du LIH apportent un éclairage nouveau sur l’allergie à la viande, une réaction encore mal connue

LIH
Cancer du cerveau Les maîtres du déguisement : De nouvelles tactiques dans la chasse aux cancers métamorphiques

Démasquer un cancer agressif ayant la capacité de modifier son apparence et son comportement afin d'échapper au traitement.

Thérapie alimentaire Une pomme par jour : l’alimentation pourrait-elle être utilisée dans la gestion des maladies auto-immunes ?

Des chercheurs du LIH examinent si le microbiote gastrointestinal peut être modifié pour traiter voire prévenir des maladies auto-immunes.

LIH
Thèse en trois minutes Les talents de la communication dans la recherche médicale au Luxembourg

Trois jeunes chercheurs ont remporté des prix dans le domaine de la médecine lors du concours 3-Minute-Thesis (3MT) en présentant leur thèse de doctorat de manière courte et passionnante.