FNR

Au total, un échantillon représentatif de la population de 600 personnes a été interrogé. 

Pour évaluer la notoriété et la perception de la science et de la recherche au Luxembourg auprès de la population, le FNR commande à des intervalles réguliers un sondage auprès un échantillon statistiquement représentatif de la population luxembourgeoise. Les participants sont interrogé, entre autres, sur leur confiance en la recherche et en la science, sur l’intérêt qu’ils y portent, sur leur sentiment d’être bien ou mal informé et sur leur évaluation de l’impact de la recherche et de la science sur notre vie. Cette année, des questions concernant le rôle de la science dans la politique y ont été ajoutées. 

La société Quest réalise ce sondage pour le compte du FNR.  

Au cours du temps, le questionnaire a légèrement évolué mais certaines questions et certains attributs n’ont pas changé.  

Dans le présent rapport (disponible pour téléchargement sous forme PDF à la fin de l’article), l’évolution depuis 2013, répartie sur 5 enquêtes, est exposée.  

Depuis 2017, la collecte de données résulte de la combinaison de 2 méthodes :

  • La méthode cawi (sondage par Internet par notre panel Question.lu) (n = 506 +/- 84 % des personnes sondées)
  • La méthode capi (entretiens publics assistés par ordinateur dans l’espace public) (n = 94 +/- 16 % des personnes sondées) 

Au total, un échantillon représentatif de la population de 600 personnes a été interrogé. 

L’échantillon est représentatif sur base des quotas hommes-femmes, de quatre quotas d’âges et de deux quotas de nationalités. 

Voici la composition de l‘échantillon :  

Afin de garantir un confort de lecture, nous avons renoncé à la représentation de nombres décimaux. La somme totale des taux des graphiques n’est donc pas toujours exactement de 100%. 

La plupart des variations mesurées sont faibles. C’est la raison pour laquelle, des intervalles de confiance sont indiqués pour les résultats globaux .Pour cette enquête, un niveau de confiance de 95% a été utilisé.  Ceci veut dire que dans 95% des cas, la ”vraie” valeur se situera dans la fourchette définie par les limites inférieure et supérieure de l'intervalle de confiance calculé. 

Pour les quoteparts de répondants aux échelles ordinales, des intervalles de confiance asymétriques ont été déterminés en utilisant la méthode du score de Wilson pour obtenir de meilleurs résultats et éviter les cas irréalistes. Pour les moyennes, des intervalles de confiance symétriques ont été déterminés en utilisant une marge d’erreur se basant sur la distribution normale asymptotique de la moyenne de l'échantillon. 

Nous mentionnons explicitement des variations statistiquement significatives dans le texte. 

Voici un bref résumé des résultats de l'enquête actuelle, menée en mars 2023. 

Aperçu des principaux résultats du sondage 

Un taux de confiance élevé en la science et les scientifiques 

  • La confiance dans la science et la recherche a encore augmenté auprès de la population luxembourgeoise, passant de 67% en 2019, 70% en 2021 à 75% en 2023. Il s'agit d'une valeur élevée par rapport aux mêmes études menées à l'étranger. 
  • Le métier du chercheur jouit également d'un niveau de confiance très élevé (92%), les plus élevé par rapport à d'autres professions (médecins, enseignants, juges, médias, politiciens).  
  • La confiance dans les informations diffusées par les acteurs de la science et de la recherche reste également élevée. 

Grand intérêt, besoin d'information et soutien pour les investissements 

  • L'intérêt pour la science et la recherche au Luxembourg est en constante augmentation depuis 2013, passant de 43% en 2013 à 70% en 2023.
  • Mais il existe encore un déficit d'information auprès de la population : 58% ne se sentent pas ou peu informés à ce sujet.
  • La grande majorité de la population (92%) continue de soutenir les investissements dans le paysage scientifique local, 54% demandant même davantage d'investissements.
  • La population continue de penser que la recherche a un impact sur la société, et ceci pas seulement en termes économiques.  
  • La population pense que les décisions politiques doivent être basées sur des connaissances scientifiques. 
  • Une petite majorité de la population (53%) pense toujours que les enfants ne sont pas suffisamment formés aux sciences, en particulier à l'école fondamentale. 

Bonne notoriété des acteurs de la science et des initiatives du FNR 

  • Parmi les acteurs scientifiques, presque toutes les institutions ont gagné en notoriété. 
  • science.lu est connu par 43% de la population luxembourgeoise, Mr Science par 56% (85% des Luxembourgeois connaissent Mr Science, ce qui n'est pas le cas des non-Luxembourgeois).

Ci-dessous, plus de détails sur les différents points. 

Quel est le niveau de confiance de la population en la science et la recherche ? 

75% de la population fait confiance à la science et à la recherche - ce qui représente encore une augmentation statistiquement significative par rapport aux 70% du sondage de 2021. 

Figure 1 : Répartition des réponses de l'enquête 2023, 2021 et 2019 à la question Q401 : "Quelle est votre confiance dans la science et la recherche ?" 

Cette opinion est répartie de manière relativement homogène dans les sous-groupes analysés (différents sexes, groupes d'âge, nationalités, statuts professionnel). À une exception près : les personnes ayant un niveau d'éducation plus élevé ont une plus grande confiance en la science et la recherche que les personnes ayant un niveau d'éducation plus faible. 

  • 65% ayant terminé l’école fondamentale + 3 (48% dans le sondage 2021) 
  • 67% ayant terminé l’école secondaire (68% dans le sondage 2021) 
  • 83% avec un diplôme d’enseignement supérieur ou universitaire (79% dans le sondage 2021) 

Il convient toutefois de souligner que la confiance des personnes ayant un niveau d'éducation fondamentale + 3 a augmenté de 17 points de pourcentage par rapport au sondage 2021. 

Quel est le niveau de confiance en la profession du scientifique ? 

En comparaison avec d'autres groupes professionnels mentionnés, les chercheurs inspirent le plus haut niveau de confiance auprès de la population au Luxembourg

  • 92% font confiance aux chercheurs 
  • 88% font confiance aux médecins 
  • 79% font confiance aux enseignants 
  • 74% font confiance aux juges 
  • 34% font confiance aux médias 
  • 34% font confiance aux politiciens 

Figure 2 : Répartition des réponses à la question Q403 de l'enquête 2023 : "Dans quelle mesure faites-vous confiance à...(groupes professionnels) ?" 

Important : il n'est pas possible de faire une comparaison entre cette question et celle sur la confiance en la science et la recherche en général, car la question sur la confiance dans les différentes professions offrait moins de possibilités de réponse. 

Il est intéressant de noter qu'il n'y a pratiquement pas de différence entre les sous-groupes en ce qui concerne la confiance en les différents groupes professionnels, même pas entre les différents niveaux d'éducation. 

Par rapport au sondage 2019 (où la même question avait été posée pour la dernière fois), la confiance dans tous ces groupes professionnels a légèrement augmenté. 

A quelle source d'information la population fait-elle le plus confiance ? 

La confiance dans les informations sur la science et la recherche, diffusées tant par les acteurs de la science et de la recherche que par la presse, est généralement élevée. 

Mais elle est plus élevé dans les informations diffusées directement par les acteurs de la science et de la recherche. 

Figure 3 : Répartition des réponses à la question Q202.1 de l'enquête 2023 : "Quel est votre degré de confiance dans les informations diffusées directement par les acteurs de la recherche et de la science vs. les informations sur la science et la recherche diffusées par la presse ?" 

Les résultats de question n'ont pas changé de manière significative par rapport à 2021. 

Quel est le niveau d’intérêt dans les sciences et dans la recherche ? 

L'intérêt de la population pour la science et la recherche au Luxembourg n'a cessé d'augmenter depuis l'enquête de 2013. 

Figure 4 : Répartition des réponses à la question Q201 des enquêtes 2023, 2021 et 2019 sur le degré d'intérêt pour la science et la recherche. 

Cependant, comme lors du dernier sondage, près de 6 personnes interrogées sur 10 (58%) ne se sentent toujours pas bien ou peu informées sur la science et la recherche au Luxembourg. 

Figure 5 : Répartition des réponses à la question Q202 des enquêtes 2023, 2021 et 2019 sur le degré d'information de la population sur la science et la recherche. 

Combien le Luxembourg doit-il investir dans la recherche ? 

Le soutien à l'investissement dans la recherche locale est maintenu. 

  • 54% des sondés estime que les investissements dans les programmes de recherche locaux devraient même être un peu ou beaucoup plus élevés qu'actuellement.  
  • 38% disent que les investissements devraient rester au même niveau. 
  • Seuls 8 % disent qu'il faudrait investir un peu ou beaucoup moins. 

Figure 6 : Répartition des réponses à la question Q301 des sondages menées depuis 2013 sur le montant que le Luxembourg devrait investir dans les programmes de recherche. 

Pour info : les investissements dans la recherche publique et privée au Luxembourg ont augmenté au cours des 10 dernières années pour atteindre 426,6 MEUR en 2021, ce qui représente 0,59% du PIB. 

Figure 7: Investissements publics dans la recherche publique et privée en MEUR (barres bleues) et en % du PIB (ligne marron) entre 2010 et 2021. Source des données : STATEC. Graphique : FNR. 

Par rapport au dernier sondage de 2021, le pourcentage de répondants demandant plus d'investissements est resté à peu près le même, mais il reste supérieur à celui du sondage de 2019. Dans les sondages précédents, le pourcentage de répondants demandant plus d'investissements avait régulièrement baissé. 

Une explication possible : comme les investissements dans la recherche n'ont cessé d'augmenter au cours des 15 dernières années, il n’est pas surprenant que davantage de personnes disent : maintenons le niveau actuel, cela suffit. La pandémie de Covid semble marquer un tournant dans l'évaluation de la nécessité d'investir davantage dans la recherche. 

Les enfants/jeunes sont-ils suffisamment formés aux sciences à l'école ? 

La majorité de la population (53%) pense toujours que les enfants ne reçoivent pas une formation scientifique adéquate, en particulier dans l’enseignement fondamental. En ce qui concerne l'enseignement des sciences dans l’enseignement secondaire, 46% pensent également qu'il est insuffisant. Par rapport aux deux derniers sondages de 2021 et 2019, ce pourcentage a toutefois diminué lors du sondage de 2023. 

Figure 8 : Répartition des réponses à la question Q301.1 des enquêtes 2019, 2021 et 2023 sur la qualité de l'enseignement des sciences aux enfants à l'école. 

Que pense la population de l'impact de la recherche ? 

La population confirme à nouveau que la recherche a un impact sur la société. Elle contribue surtout, selon eux, à la compétitivité économique du pays. Mais elle offre également des avantages concrets lorsqu'il s'agit d'améliorer notre quotidien, par exemple notre santé ou notre mobilité. Et elle peut aider à résoudre des problèmes liés à l'environnement (par exemple, les inondations, la pollution, les énergies renouvelables) et à la société (par exemple, l'éducation, le multilinguisme). 

Figure 9 : Répartition des réponses à la question Q400 de l'enquête 2023 sur l'évaluation de l'impact de la recherche. 

En général, l'approbation dans toutes les catégories interrogées a augmenté au fil des ans. Cela montre également que la population s'attend à ce que la recherche ait un certain impact. 

Dans quelle mesure la science doit-elle jouer un rôle dans la politique ? 

La valeur des connaissances scientifiques pour la prise de décisions politiques semble être largement confirmée par la population. 

  • 79% pensent que les décisions politiques devraient être basées sur des résultats scientifiques.  
  • 88% pensent que les scientifiques devraient s'exprimer publiquement lorsque les politiques ignorent les résultats de leur recherche.  
  • Mais seulement 49% pensent que les scientifiques devraient eux-mêmes être actifs en politique. 

Figure 10 : Répartition des réponses à la question Q402 de l'enquête 2023 sur les relations entre la science et la politique. 

Quelle est la notoriété des acteurs de la recherche publique au Luxembourg ? 

87% de la population connaît l'Université du Luxembourg ou en a déjà entendu parler. Le FNR, éditeur de science.lu, employeur de Mr Science et organisateur des Researchers's Days, est connu par 69%. Le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER) et le Musée national d’histoire naturelle (naturmusée) sont mieux connus par rapport au dernier sondage. Les résultats pour l'université, le FNR et le Luxembourg Institute of Health (LIH) sont similaires à ceux de 2021. 

Figure 11 : Répartition des réponses à la question Q101 des sondages menées depuis 2013 sur la notoriété de différents acteurs de la science et de la recherche au Luxembourg. 

Quelle est la notoriété de Mr Science, du Science Festival, des Researchers' Days et de science.lu ? 

L'enquête a également porté sur la notoriété des principales initiatives du FNR visant à promouvoir la science dans la société.  

Le constat général est le suivant : Mr Science, le Science Festival et science.lu sont d’ores et déjà bien connus, les Researchers’ Days un peu moins. Mais il y a encore une marge de progression, surtout auprès de la population étrangère au Luxembourg. 

Figure 12 : Répartition des réponses à la question Q101 des enquêtes menées depuis 2013 sur la notoriété de différentes initiatives du dans le domaine de la communication scientifique. 

Ce sont surtout les personnes de nationalité luxembourgeoise qui connaissent Mr Science : 85% des Luxembourgeois connaissent ce sympathique collaborateur du FNR, surtout connu grâce à l'émission télévisée "PISA - De Wëssensmagazin" sur RTL Télé Lëtzebuerg. Comme celle-ci est principalement diffusée en langue luxembourgeoise, il n'est pas surprenant que Mr Science soit nettement moins connu auprès des résidents non-Luxembourgeois (24%). Il convient toutefois de souligner que Mr Science jouit d'une plus grande notoriété auprès des personnes ayant un niveau d'éducation plus faible que qu’auprès de celles ayant un diplôme universitaire ou d’enseignement supérieur. 

Le Science Festival et les Researchers' Days, deux événements qui permettent au public de découvrir la science de manière interactive, ont retrouvé leur niveau de notoriété pré-pandémique. 52% connaissent le Science Festival, que le FNR organise tous les deux ans en collaboration avec le Musée national d’histoire naturelle (naturmusée) à Luxembourg-Grund. Prochaine édition : les 11 et 12 novembre 2023 !  

Pendant les années entre deux Science Festivals, le FNR organise un événement similaire à la Rockhal à Belval, les Researchers' Days. Celui-ci n'est connu que par 36% des sondés. 

Ces deux événements sont connus de la même manière par toutes les personnes interrogées, quel que soit leur niveau d'études. 

La notoriété de science.lu et de ses réseaux de médias sociaux a diminué depuis le dernier sondage, passant de 51% à 43%. Elle se situe désormais à nouveau au même niveau que lors du sondage 2019 (43%), qui avait été effectué avant la pandémie.  

Pendant la pandémie, nous avons bien sûr publié de nombreux articles sur les dernières découvertes de la recherche Covid sur science.lu. C'est probablement ce qui explique cette hausse temporaire. 

Nous travaillons à l’heure actuelle sur l'avenir de science.lu. Vous pouvez nous aider en répondant aux 3 questions suivantes ! 

Parmi les contenus suivants, lequel préfères-tu voir sur science.lu ou sur les canaux de médias sociaux associés ?

Questions/réponses sur des phénomènes de la vie quotidienne
0% (1 vote)
Articles en rapport avec l'actualité luxembourgeoise
0% (1 vote)
Articles sur les résultats de recherche au Luxembourg
0% (1 vote)
Articles sur les résultats de recherche dans le monde entier
0% (1 vote)
Expériences à reproduire à la maison
0% (1 vote)
Dossiers pédagogiques (modèles de cours) pour enseignants
0% (1 vote)
Je n'ai pas de préférence, j'aime tous les contenus
0% (1 vote)
Total votes: 0

Quel type de contenu de science.lu préfères-tu ?

Articles courts (temps de lecture env. 5 min)
0% (1 vote)
Articles longs (temps de lecture env. 15 min)
0% (1 vote)
Vidéos courtes (1-4 min)
0% (1 vote)
Vidéos longues (5-15 min)
0% (1 vote)
Infographies
0% (1 vote)
Je n'ai pas de préférence, je les aime tous
0% (1 vote)
Total votes: 0

Par quel canal consommes-tu le plus le contenu de science.lu ?

Site Internet (www.science.lu)
0% (1 vote)
Canal YouTube (www.youtube.com/@ScienceLu)
0% (1 vote)
Page Facebook (www.facebook.com/science.lu/)
0% (1 vote)
Instagram (www.instagram.com/science_lu/)
0% (1 vote)
TikTok (www.tiktok.com/@science.lu/)
0% (1 vote)
Newsletter science.lu
0% (1 vote)
Autre
0% (1 vote)
Total votes: 0

Merci beaucoup ! Vous avez d’autres suggestions ? N'hésitez pas à nous envoyer un e-mail à info@science.lu

Vous pouvez télécharger le rapport du sondage ci-dessous. 

Rapport du sondage (en anglais)

Texte: Michèle Weber, Jean-Paul Bertemes (FNR)  
Sondage: Quest pour le compte du FNR 
Figures: Quest (à l’exception de la figure 7:  FNR) 

Aussi dans cette rubrique

Aperçu des évènements Événements au Luxembourg liés à science - mars 2024

Que se passe-t-il au cours de ce mois ? Voici nos points forts dans le calendrier des événements de science.lu.

Science Challenge Show Take Off décolle : la première saison de l'émission télévisée et Web démarre !

Le dimanche 14 janvier, le premier épisode de Take Off – Science Challenge Show sera diffusé sur RTL et YouTube ! Rejoins-nous pour ce moment de suspense, où les candidats devront relever des défis.

FNR, ALF