L’océanologue étudie les océans, les fonds marins et tous les organismes qui y vivent.

Même s’il existe quelques postes dans le privé (exploitation pétrolière, thalassothérapie), l’océanologue est très souvent chercheur. Son travail est pluridisciplinaire, vu qu’il est confronté en permanence à différentes disciplines scientifiques comme la biologie, la géologie, la météorologie, la physique ou la chimie.

S’il est actif dans le domaine de la recherche fondamentale, l’océanologue peut étudier les écosystèmes, les mouvements des masses d’eau, les adaptations des êtres vivants aux profondeurs et faire évoluer les connaissances dans ce domaine. En recherche appliquée, il se concentre par exemple sur la surveillance de pollution chimique, sur la morphologie des sols marins pour mettre en place des exploitations pétrolières ou sur l’évolution de ressources dans le domaine de la pêche.

Comme tout chercheur, l’océanologue partage son temps entre le terrain, le laboratoire et le bureau. Dans certains cas, il passe une partie de l’année en expédition sur un bateau océanographique pour recueillir des données et des échantillons qu’il étudie par la suite en laboratoire.

La biologie est une science naturelle qui s’intéresse à tout ce qui est en rapport avec la vie et les êtres vivants – leur fonctionnement, reproduction et mode de vie, mais également les molécules, les gènes, les organismes et écosystèmes. Elle se caractérise d’un côté par sa grande quantité de disciplines spécialisées, mais aussi par son tissage avec d’autres domaines scientifiques comme la chimie, les mathématiques et la physique.

Auteur: Corinne Kroemmer

Liens recommandés :

http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_194005/oceanologue

http://www.jcomjeune.com/article-metier/oceanographe

http://www.kelformation.com/fiches-metiers/oceanographe.php

Infobox

Tout court

Selon certains, océanologie et océanographie sont des synonymes. Selon d’autres par contre, l’océanographie décrit l’étude des fonds marins et des organismes vivants, alors que l’océanologie regroupe des différents champs d’exploitation des résultats fournis par l’océanographie.

Niveau d’études

Bac + 3 ou bac + 8 en cas de thèse.

Employeur 

Organismes de recherche, entreprises (industrie du pétrole, pharmaceutique)

Type d’études

Diplôme d’ingénieur spécifique ou master en biologie orienté vers la biologie marine ou l’océanographie.

Pour en savoir plus sur les études, veuillez vous adresser au CEDIES.

 

Aussi intéréssant

Comment fonctionne la science Que sait la science? L’évidence scientifique en temps de pandémie

Masques, transmission, recommandations AstraZeneca: Les preuves scientifiques se cristallisent principalement dans un pr...

Portrait « Une réussite pour le Luxembourg et notre groupe de recherche »

Des scientifiques du Luxembourg Institute of Health (LIH) ont reçu le Prix Galien pour leur contribution exceptionnelle ...

LIH
FNR ATTRACT Fellow Stan Schymanski Prédire les conséquences du changement climatique grâce à une feuille modélisée

Stan Schymanski et son équipe analysent les répercussions du changement climatique sur nos ressources en eau. La végétat...

Aussi dans cette rubrique

ÉTAT DES LIEUX SCIENTIFIQUE La société est-elle polarisée et faudrait-il s’en inquiéter?

La société semble se polariser de plus en plus. Cette impression correspond-elle à la réalité ? Et est-ce que des opinions divergentes sont une cause d’alarme ou partie intégrante de la démocratie ...

FNR
FACTCHECK Quels sont les avantages et inconvénients de l’heure d’été ?

Changer d’heure deux fois par an est censé économiser de l’énergie, mais aurait un impact négatif sur la santé. Le point sur ce qu’en dit la science.

FNR
Artificial Intelligence The EU AI Act: driver or brake for research and innovation?

The world's first law to regulate artificial intelligence got the green light: the EU AI Act of the European Union. Three scientific experts explain what they think of the regulations.