Analyste-programmeur conçoit des nouveaux programmes informatiques, ou adapte des programmes existants aux besoins des utilisateurs.

Auteur: Corinne Kroemmer

Le métier d’analyste-programmeur, synonyme pour développeur informatique, combine deux métiers : celui d’analyste et celui de programmeur. A partir d’un cahier des charges (document décrivant l’objectif et l’usage du programme informatique), il imagine une solution technique adaptée. Cette phase de conception correspond au métier d’analyste informatique, qui est chargé de la modélisation du programme. Puis, l’analyste-programmeur traduit sa solution technique en langage informatique – il programme. Cette phase de réalisation correspond au métier de programmeur, qui est chargée du codage du programme. Aujourd’hui, ces deux taches (conception et réalisation) reviennent au même professionnel, à l’analyste-programmeur/développeur.  

Bien que l’analyste-programmeur passe une partie de son temps à interagir et discuter avec les utilisateurs, il passe la majorité de son temps devant l’ordinateur. En plus de la programmation, il fait beaucoup de recherches sur internet pour rester à jour concernant les nouveaux logiciels, langages de programmation et solutions techniques pour pouvoir les intégrer dans ses programmes.

L'informatique est une science qui s'intéresse au traitement automatique de l'information. Selon le domaine d'application, l'informatique peut être une science expérimentale (comme la physique, la biologie et la chimie) ou une science formelle, donc uniquement basé sur un raisonnement logique sans vérification par une approche expérimentale (comme les mathématiques). 

 

Liens recommandés :

http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_194097/analyste-programmeur

http://www.commentcamarche.net/contents/metiers-informatique/analyste-programmeur-developpeur.php3

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/developpeur-euse-informatique/

 

Infobox

Tout court

Bien que le travail de l’analyste-programmeur peut être monotone (travail solitaire, codage), il peut être très différent selon le poste. De nos jours, toute structure a besoin de programmes informatiques et on trouve des postes dans chaque secteur (secteur financier, assurances, ingénierie, recherche, etc), et un environnement de travail qui correspond aux valeurs et centres d’intérêts peut être très motivant et inspirant.

Niveau d’études

Bac + 3 ou bac + 5

Employeur 

Tous les secteurs et domaines d’activité

Type d’études

Licence ou master en développement informatique, ou diplôme d’ingénieur.

Pour en savoir plus sur les études, veuillez vous adresser au CEDIES.

 

Aussi intéréssant

Technologie et éducation des enfants Avec « Kniwwelino », les enfants apprennent à programmer dès le primaire

La chercheuse Valérie Maquil du LIST facilite un « apprentissage de l’informatique » en-dehors de l’école

Modèle de prévision pour Voice over IP Comment améliorer la téléphonie par Internet

La téléphonie par Internet est bon marché, mais elle est souvent victime de la surcharge des serveurs. Pour éviter ce p...

De nouvelles normes bioinformatiques Les expériences biologiques deviennent transparentes partout et tout le temps

Des scientifiques de l'Université du Luxembourg viennent de développer l'outil bioinformatique IMP qui permettra de rep...

Aussi dans cette rubrique

Booster Impfung
Vaccins contre la Covid-19 Rappel vaccinal : pourquoi ne pas faire le rappel avec un vaccin spécifique contre le variant Delta ou Omicron?

Depuis septembre, plusieurs milliers de personnes au Luxembourg ont reçu leur 3eme dose de vaccin contre Covid-19. Pourquoi n’utilise-t-on pas un vaccin spécifique contre le variant Delta ou Omicron ...

LIH, FNR
Météorologie Comment se forme une tornade ?

Quels processus météorologiques et physiques sont à l’origine de la formation d’une tornade ?

FNR
Cannabis Pflanze
État des lieux scientifique Quels sont les effets sanitaires et sociaux du cannabis récréatif?

Nous résumons ce que sait la science sur l’impact du cannabis psychoactif sur le bien-être physique, mental et social des consommateurs récréatifs.

FNR