Le cryptologue assure l’échange confidentiel d’informations sur différents réseaux.

Avec les nouvelles technologies et la grande variété de systèmes de communications et d’informations, la confidentialité et l’intégrité des informations est devenu un enjeu majeur.

Le cryptologue – garant de la sécurité des systèmes d’informations et de communication - a deux missions. D’un côté, il est chargé de protéger les données et les échanges de données en les encodant (cette partie de son travail correspond au métier de cryptographe). De l’autre côté, il assure la sécurité des données en effectuant des tests d’infaillibilité de l’encodage des données. Il essaye donc de déchiffrer les messages encodés par ses collègues (cette partie de son travail correspond au métier de cryptanalyste ou déchiffreur). Le cryptologue a donc une double responsabilité – il encode les données pour les protéger, et il assure l’intégrité de l’encodage en essayant de déchiffrer les données.

Le cryptologue conçoit des programmes informatiques complexes en incorporant des formules mathématiques pour encoder les informations. En parallèle, il prévoit comment son programme pourrait être déjoué par des hackers, et il essaye de déjouer les programmes de ses collègues pour s’assurer de leur infaillibilité.

Les mathématiques ne sont pas une science naturelle expérimentale comme la chimie, physique ou la biologie, mais une science formelle. C'est un domaine d'étude abstrait, basé sur le raisonnement logique à partir de concepts admis comme vrai, mais qui ne sont pas vérifié ou confirmé par une approche expérimentale. Les résultats mathématiques qui résultent de ce raisonnement logique constituent un outil précieux pour les sciences naturelles expérimentales.

L'informatique est une science qui s'intéresse au traitement automatique de l'information. Selon le domaine d'application, l'informatique peut être une science expérimentale (comme la physique, la biologie et la chimie) ou une science formelle, donc uniquement basé sur un raisonnement logique sans vérification par une approche expérimentale (comme les mathématiques). 

Auteur: Corinne Kroemmer

Liens recommandés :

http://www.come4news.com/cryptologue-un-metier-davenir-520093

Infobox

Tout court

Les postes de cryptologues sont nombreux dans tous les secteurs d’activité. Le cryptologue doit avoir de bonnes compétences en mathématiques pour concevoir des programmes informatiques complexes d’encodage ou de décodage. Vu le processus lent et souvent laborieux de cette tâche, il doit avoir beaucoup de patience et de persévérance.

Niveau d’études

Bac + 5

Employeur 

Banques, assurances, entreprises de téléphonie et bien d’autres.

Type d’études

Master en informatique avec spécialité en sécurité d’information ou cryptographie, ou diplôme d’ingénieur.

Pour en savoir plus sur les études, veuillez vous adresser au CEDIES.

 

Aussi intéréssant

Géométrie Réalise des expériences avec un ruban de Möbius en papier cadeau

Un ruban de Möbius est une surface bidimensionnelle qui n’a qu’une face et une arête. Fascinant !

FNR
Fluctuations à l’épreuve ! L’art de dévoiler le pertinent dans le chaos du bruit statistique

Dans leur quête du savoir, les chercheurs testent leurs hypothèses afin de tirer des conclusions. Découvrez comment la S...

ASTIGMATH Des quiz en mathématiques en ligne pour tous!

Envie de découvrir les mathématiques comme vous ne les avez jamais vues ? Alors participez aux quiz de math interactif e...

Aussi dans cette rubrique

CYANOBACTÉRIES DANS LES EAUX DE BAIGNADE LUXEMBOURGEOISES Algues bleues : quelle est leur dangerosité ?

Le ministère de la Santé met en garde contre les algues bleues dans la Moselle. Quelle est la toxicité de ces bactéries ? Et ce fléau va-t-il encore s'aggraver à l'avenir ?

science-Check Ziel mir keng - Ka Lëtzebuerg säin Energiebedarf selwer iwwer erneierbar Energien hierstellen?

Aktuell gesi mir jo, wéi ofhängeg mir vu russeschem Gas an Ueleg sinn. Kéint Lëtzebuerg säin Energiebedarf net och selwer decken, an dat mat Hëllef vun erneierbaren Energien?

Prévisions météorologiques Comment fonctionnent les modèles météorologiques ?

Pour les jours à venir, des températures dépassant 40 °C avaient été annoncées. Mais, nous n’allons probablement pas observer un scénario aussi extrême. Quelle est la fiabilité de ces prédictions ?

FNR