Super8

Salah Ghamizi, FNR Awards 2023

« La science, c'est rêver l'impossible et le réaliser ». Voilà le crédo de Salah Ghamizi, chercheur en Intelligence Artificielle à l’Université du Luxembourg.

Salah a conçu des algorithmes spéciaux permettant d’améliorer la robustesse et l'apprentissage de l’IA (Machine Learning) dans des situations où les données sont rares. Dans le domaine des maladies rares par exemple, le chercheur a établi des liens entre les images radiologiques de ces pathologies et les bases de données mieux fournies de maladies plus fréquentes. Son travail a également servi au sein de la Task Force COVID-19 dans la modélisation de la pandémie et la prédiction des différents scénarios en lien avec les mesures sanitaires adoptées par les gouvernements. 

L’apprentissage automatique est la technique qui sous-tend les applications telles que DALL-E ou ChatGPT. Pour entraîner l’IA, il faut idéalement la nourrir d’un grand nombre de données ; le travail de Salah est donc de permettre des prédictions fiables avec des jeux de données plus réduits.

 

Vers les FNR Awards 2024

Aussi dans cette rubrique

L’IA et les statistiques Qui sera champion d'Europe de football ?

Avec l'aide d'une IA, une équipe de scientifiques, dont des chercheurs du Luxembourg, ont déterminé qui a le plus de chances de devenir champion d'Europe. Comment l'IA a-t-elle été entraînée ?

Cybersécurité Cyberattaque au Luxembourg : questions aux experts

Le professeur Marcus Völp de l'Université du Luxembourg sur les cyberattaques de la semaine passée et du futur.

Thèse doctorale exceptionelle FNR Awards 2022: pour le développement des futurs systèmes de communication sans fil

Aakash Arora a reçu un prix pour son travail scientifique sur les algorithmes de traitement du signal pour les futurs systèmes sans fil à antennes multiples.

Sécurité informatique Ce que les mouvements de la souris révèlent sur l’utilisateur et comment l’éviter

Les mouvements de la souris d’ordinateur en disent déjà long sur son utilisateur. Cela pose des problèmes importants en termes de protection des données, qui sont toutefois possible de résoudre.