Frau bricht Zigarette in zwei Stücke

© Fondation Cancer

Keinen Tabak rauchen (auch nicht passiv) gehört zu den wichtigsten Präventionsmaßnahmen.

Plus un cancer est diagnostiqué tôt, plus les chances de guérison complète sont élevées. Encore mieux: grâce à la prévention, quatre cancers sur dix pourraient être évités! Une série d'articles du magazine pour jeunes ins!der de la Fondation Cancer.  

Prévention

Environ quatre cancers sur dix pourraient être évités, notamment avec une bonne hygiène de vie en matière d’alimentation et d’activités physiques. Si les cancers les

plus fréquents surviennent avec l’âge, cela ne signifie pas qu’il faille prendre son temps en matière de prévention. Voici les moyens de prévention les plus importants: 

  • Ne pas fumer et éviter le tabagisme passif.  
  • Manger sainement
  • Pratiquer un maximum d'activités physiques
  • Faire attention à son poids. Éviter un surpoids.
  • Réduire sa consommation d'alcohol. 
  • Se faire vacciner contre l'hépatite B et le virus du papillome humain (VPH).
  • Appliquer une protection solaire sur la peau. Ne pas faire d'UV. 

Dépistage

L’apparition d’un cancer ne s’accompagne pas toujours de douleurs et de symptômes. Le dépistage est donc d’autant plus important. Plus un cancer est diagnostiqué tôt, plus les chances de guérison complète sont élevées. Il ne faut donc pas négliger de s’informer sur ce qu’il y a à faire et quand.

À chaque âge

Cancer de la peau : si tu remarques des changements d’aspect de grains de beauté, s’ils ont changé de couleur ou de taille, s’ils sont asymétriques, démangent, brûlent ou saignent, consulte le dermatologue. En cas de suspicion de cancer, le médecin prélèvera une partie ou l’ensemble de la tâche pigmentée en question. Le mélanome malin est le plus dangereux des cancers de la peau mais le carcinome basocellulaire est le plus fréquent. Les rayons ultraviolets invisibles jouent un rôle essentiel dans la survenue de l’un comme de l’autre car ils provoquent des dommages cutanés durables.

Cancer des testicules : les tumeurs malignes des testicules (glandes génitales masculines dans lesquelles sont produits les spermatozoïdes) représentent l’un des cancers les plus fréquents chez les hommes jeunes de 15 à 35 ans. À la maison, tu peux te mettre dans une position confortable, sous la douche ou sur ton lit, et pratiquer  l’autopalpation à la recherche d'éventuelles enflures ou grosseurs. Fais-le une fois par mois. La vidéo suivante te montre comment procéder : http://bit.ly/1Fw0os3

À partir de la puberté

Cancer du sein : le cancer du sein est rare chez les jeunes femmes, c’est pourquoi la mammographie n’est pratiquée de façon régulière que chez les femmes de plus
de 50 ans. Les jeunes femmes doivent toutefois être vigilantes et consulter leur gynécologue en cas de modification dans la poitrine.

Cancer du col de l’utérus : l’utérus est l’organe de reproduction féminin dans lequel l’ovule fécondé se niche puis le bébé grandit en cas de grossesse. Le col utérin est
le tiers inférieur de l’utérus. C’est là qu’avec le temps, les lésions précancéreuses et le cancer du col de l’utérus peuvent se développer. Il est important que tu te fasses
examiner régulièrement par ton gynécologue si tu as déjà eu des relations sexuelles.

Surveiller les signaux d'alerte du corps

D’une façon générale, sois vigilant devant tout changement inexpliqué et/ou persistant :

  • fatigue générale, perte d'intérêt pour une activité, baisse de concentration. 
  • grosseurs et douleurs localisées (par exemple gonflement des ganglions lymphatiques, maux de tête)
  • Pâleur
  • Troubles de croissance et de développement
  • Perte de poids
  • Douleurs osseuses (lors de leucémies par exemple)
  • Troubles de conscience, paralysies, crises d'épilepsie (lors de tumeurs au cerveau par exemple)
  • Changement d'aspect d'un grain de beauté auparavant banal (lors du cancer de la peau)
  • Fièvre

Ces symptômes peuvent être anodins ou des signes d’alarme d’un cancer. Lorsqu’on ne sait pas, et notamment lorsque ces changements persistent et sont inexpliqués ,
mieux vaut consulter son médecin.

Autres articles 

Que'est ce que le cancer? Une tumeur n'est pas nécessairement un cancer

Traitements anti-cancéreux: les options thérapeutiques

Autor: Fondation Cancer

Foto: Fondation Cancer 

Infobox

Faits concernant le cancer chez les enfants et les adolescents

  • Chaque année au Luxembourg, près de 1.000 personnes meurent des suites d’un cancer.
  • Pratiquement tous les types de cancers surviennent plus fréquemment chez les personnes âgées que chez les jeunes.
  • Au Luxembourg, le diagnostic de cancer est posé sur environ 30 jeunes chaque année, mais 75 à 80 % de tous les enfants et adolescents atteints de cancer guérissent
  • Le cancer est un peu plus fréquent chez les garçons que chez les filles. 
  • Les cancers les plus répandus chez les enfants et les adolescents sont la leucémie (cancer du sang), les tumeurs au cerveau, les lymphomes (cancer des ganglions), le cancer de la peau et le cancer des testicules.

Aussi intéréssant

Nouveautés en science L’essentiel de l’actualité de la recherche au Luxembourg- décembre 2021

Des chercheurs au Luxembourg ont identifié des pistes thérapeutiques pour prévenir l’hyper-inflammation causée par le CO...

Sensibilisation aux sciences Recherche sur le cancer : explications et expérimentations

La recherche sur le cancer, en quoi consiste-t-elle ? Les visiteurs du Relais pour la Vie ont eu l’opportunité de jeter ...

Modèles précliniques Faire progresser le traitement personnalisé du cancer grâce aux « avatars » de patients


Le LIH, en collaboration avec des partenaires de recherche, a établi une collection de modèles précliniques de tumeurs c...

LIH

Aussi dans cette rubrique

science-Check Ziel mir keng – Wéi geféierlech ass Cannabis?

Ënnert anerem zu Lëtzebuerg gëtt jo iwwer eng Legaliséierung vu Cannabis diskutéiert. Ma wéi geféierlech ass Cannabis da lo? A wat bréngt eng Legaliséierung?

FNR
science.lu check  Ziel mir keng: Wat bréngt Genderen? 

D’Thema gendersensibel Sprooch gëtt ganz kontrovers diskutéiert. Ma zu wat gëtt et wëssenschaftlech Erkenntnisser, zu wat net? An eiser zweeter Episode vun „Ziel mir keng!“ hu mir dat recherchéiert. 

FNR
Paxlovid, Molnupiravir
De l’espoir sous la forme de comprimés Qu’apporteront les médicaments anti-Covid-19 Paxlovid et Molnupiravir ?

Le Paxlovid et le Molnupiravir peuvent être pris à la maison. Vont-ils permettre de changer enfin la donne dans la lutte contre la pandémie ? Ce n’est (malheureusement) pas si simple...

FNR