2019

© FNR

Une photo originelle pour Saint-Sylvestre.

Matériel

  • appareil photo réglable (temps d’exposition et ouverture du diaphragme)
  • trépied
  • lampe de poche, bougie magique ou similaire

    Réalisation

    Fixez la caméra sur le trépied et placer l’ "éclaireur" (la personne qui manipule les lampes de poche) sur l’endroit où il veut faire son dessin par après. Réglez la mise au point sur l’éclaireur et désactivez la mise au point automatique (la personne qui dessine doit être éclairé elle-même pour réaliser une meilleure mise au point).

    Les photos sont prises avec une longue durée d'exposition, pour que vous ayez le temps de dessiner. Afin de ne pas sur éclairer les photos, vous devez photographier quand il fait noir et avec une ouverture de diaphragme minimale.

    Il est préférable de travailler sur ce projet à deux. Cherchez un endroit idéal: pour les light graffitis, il doit faire assez sombre mais un arrière fond légèrement éclairé peut rendre l’image plus intéressant.

    Réglages de l'appareil

    Mettez la caméra en mode manuel (M), réglez la durée d’éclairage entre 10 à 30 secondes, la valeur iso sur 100 et l’ouverture du diaphragme sur une valeur élevée, par ex. f16.

    Faites un premier test : la personne avec la torche doit peindre quelque chose dans l’air pendant toute la durée de l’éclairage. Sa lumière doit pointer vers l'objectif. Si l’image est trop sombre au premier test, augmentez la durée d’éclairage ou sélectionnez un nombre-f plus faible (soit une ouverture du diaphragme plus élevée).

    De façon générale la personne devant l’objectif ne sera pas visible car il est trop sombre et il bouge trop pendant la durée d’exposition. Si vous souhaitez quand-même voir la personne sur la photo, vous pouvez l'éclairer brièvement avec un flash intense.

    Le dessin

    Commencez avec des dessins simples, comme p.ex. un cercle. Ensuite, vous pouvez essayer de dessiner un smiley. Pour faire ceci vous devez cacher la lumière avec votre main pour réaliser des coupures dans les traits de la lumière. Ecrire avec la lumière est une difficulté supplémentaire, car il faut écrire en miroir.

    Ces photos demandent un peu d’endurance, mais le résultat s’améliore à chaque tentative et il existe d’innombrables possibilités incroyables d’expérimenter.

    Auteur: Joseph Rodesch (FNR), Liza Glesener
    Photo: FNR

    Aussi intéréssant

    Aussi dans cette rubrique