(C) science.lu

Beaucoup plus que nous avons de cheveux sur la tête! Et certainement plus que de voitures sur Terre. Chaque jour, entre 50.000.000.000 et 70.000.000.000 cellules meurent dans notre corps pour être remplacées.Entre 50 et 70 milliards de cellules, c’est l’équivalent de 10 fois la population mondiale!

Certaines de nos cellules mènent une vie très dangereuse! Comme par exemple celles qui tapissent nos voies aériennes, l’estomac ou l’intestin. Celles-ci sont régulièrement exposées à des substances agressives et parfois toxiques. Elles sont donc destinées à être remplacées régulièrement pour des raisons de sécurité! Pareil pour les cellules du système immunitaire, qui se battent jour et nuit contre des agressions insidieuses.

Pour cette raison, ces cellules ont une courte durée de vie et sont programmées génétiquement pour mourir et être remplacées!

D’autres cellules ont une durée de vie plus longue, car elles mènent une vie plus tranquille, comme c’est le cas pour les cellules nerveuses! Mais en cas de maladie ou de problème quelconque, celles-ci n’hésitent pas non plus à se suicider!

De cette façon, notre corps remplace ses cellules tous les 7 ans!

Ce n’est qu’une moyenne, bien sûre! Les cellules ne meurent pas toutes en même temps, mais à différents intervalles de temps. Les globules blancs sont remplacés toutes les heures, les cellules de la peau toutes les semaines et des cellules très spécialisées et protégées, comme les cellules du cerveau, peuvent échapper à la mort programmée pendant des décennies! Mais toutes les cellules vieillissent normalement, même celles qui sont régulièrement remplacées. Car pendant que les cellules se divisent, des erreurs peuvent apparaître et contribuer au vieillissement des cellules. Donc malgré tout, le suicide régulier des cellules et leur remplacement ne sont pas une cure de jouvence, ni  un remède miracle contre les rides!

Auteur: Corinne Kroemmer

Aussi intéréssant

FNR ATTRACT Fellow Stan Schymanski Prédire les conséquences du changement climatique grâce à une feuille modélisée

Stan Schymanski et son équipe analysent les répercussions du changement climatique sur nos ressources en eau. La végétat...

FNR ATTRACT Fellow Anne Grünewald Recherche de traitement personnalisé pour les patients atteints de la maladie de Parkinson

Anne Grünewald et son équipe étudient, à l’aide de l’immunofluorescence, la lésion des cellules nerveuses chez les patie...

« Mind the Brain » – Expo art et science 10 cerveaux géants pour célébrer 10 ans de recherche biomédicale au Luxembourg

L’exposition « Mind the Brain » dans la capitale marque le 10e anniversaire du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine...

Aussi dans cette rubrique

Précision et fréquence des tests Tests rapides antigéniques pour dépister la Covid-19 : quelle est la fiabilité de mon résultat ?

Quelle est la probabilité que le résultat de mon test soit correct? C’est une question complexe, car tout dépend de la prévalence ! Et pour compenser le manque de sensibilité, il faut tester souvent.

LIH
Der Epidemiologe Joël Mossong ist Spezialist für die Ausbreitung von Viren
IMMUNITÉ COLLECTIVE, VACCINATION ET VALEUR R Peut-on espérer que l’immunité collective mette fin à la pandémie ?

Selon les estimations, 70 % de la population doivent être immunisés pour que l’immunité collective puisse être atteinte. Mais cela sera-t-il suffisant ? Entretien avec l'épidémiologiste Joël Mossong

FNR
Coronavirus-Mutationen
MUTATIONS DU SARS-COV-2 État actuel des connaissances scientifiques concernant les nouvelles mutations du coronavirus

Les mutations du virus, qui peuvent s'avérer plus contagieuses ou plus virulentes, dominent l’actualité sur la pandémie. Que se cache-t-il exactement derrière les différents variants ?