EU-CardioRNA

À l’aide d’une vidéo éducative publiée récemment, le consortium explique ses activités et ses objectifs.

Des méthodes de détection précoce efficaces doivent être trouvées d'urgence

Les maladies cardio-vasculaires se répandent à mesure que la société vieillit et que l'exposition aux facteurs de risque connexes augmente. Malheureusement, ces maladies sont souvent diagnostiquées tardivement, une fois que les médicaments peuvent uniquement réduire les symptômes sans traiter les causes sous-jacentes. C’est pourquoi des méthodes efficaces de détection précoce des maladies cardio-vasculaires sont requises de toute urgence.

L'avènement de techniques transcriptomiques avancées permettant d’analyser l’ensemble complet de molécules d'ARN dans une cellule (le transcriptome) met en lumière le rôle de certaines molécules d'ARN non explorées auparavant dans l’apparition de maladies cardio-vasculaires.

Infobox

Qu'est-ce que l’ARN ?

L'ARN est une molécule présente dans toutes nos cellules. Il provient de l'ADN, notre matériel génétique héréditaire qui contient nos gènes et se trouve dans le noyau cellulaire. À partir de là, l'ARN est transporté dans le cytosol (le reste de la cellule en dehors du noyau), où il sert de modèle pour fabriquer des protéines. Toutes les cellules ont besoin de protéines pour remplir toutes sortes de fonctions. Les enzymes qui décomposent les nutriments, ou le collagène avec ses propriétés structurantes, de même que les anticorps qui aident à combattre les infections sont des exemples de protéines.

Seuls 3 % des gènes humains sont transcrits en ARN pouvant coder des protéines

On pensait auparavant que tous les gènes d'une cellule servaient à fabriquer des protéines. On sait toutefois maintenant que seuls 3 % des gènes humains sont transcrits en molécules d'ARN (ARN messager ou ARNm) capables de coder des protéines.

La majorité des molécules d'ARN sont des molécules d'ARN non codantes (ARNnc), qui ne sont pas traduites en protéines, mais qui peuvent aider à diagnostiquer, pronostiquer et traiter les patients atteints de maladies cardio-vasculaires de façon personnalisée et spécifique au sexe.

Vers des approches diagnostiques et thérapeutiques personnalisées

Dans ce contexte, une équipe internationale de scientifiques d’EU-CardioRNA COST Action CA17129 (EU-CardioRNA), une initiative fondée en 2018, vise à comprendre le rôle complexe de la transcriptomique (l'analyse de l'ensemble complet de molécules d'ARN dans une cellule) dans les maladies cardio-vasculaires. L'équipe cherche à élucider le rôle de l’ARNnc dans le développement de maladies cardio-vasculaires et à identifier de nouveaux biomarqueurs et de nouvelles cibles médicamenteuses.

Au bout du compte, notre objectif est d'ouvrir la voie à de nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques personnalisées, réduisant ainsi le fardeau des maladies cardio-vasculaires au niveau mondial. 

Dr Yvan Devaux, responsable de l’unité de recherche sur les maladies cardio-vasculaires au LIH et président de l'EU-CardioRNA COST Action.

Ce réseau collaboratif rassemble plus de 180 membres de 36 pays, dont des chercheurs universitaires, des cliniciens et des partenaires industriels possédant une expertise multidisciplinaire allant de la recherche fondamentale à la recherche clinique, en passant par le diagnostic moléculaire, la pharmacologie, l'informatique, la bio-informatique et l'intelligence artificielle, entre autres.

L'EU-CardioRNA COST Action est financée par l’association COST (Cooperation in Science and Technology), qui est à son tour financée par le programme de recherche et d'innovation Horizon 2020. Le rôle de chef de file et de coordonnateur d'Yvan Devaux est soutenu par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et la Fondation Cœur - Daniel Wagner.

Tu préfères lire l'article en anglais ? Voici le lien vers le site web du LIH.

Auteur : LIH
Rédactrice : Michèle Weber (FNR)
Vidéo : EU-CardioRNA

Aussi intéréssant

SARS-CoV-2 vs. virus de la grippe La saison grippale n’aura-t-elle pas lieu cette année ?

Il semblerait que dans l'hémisphère sud, la grippe saisonnière de 2020 n'ait pas été aussi virulente que les années préc...

LNS
Test par PCR, test antigénique, test sérologique Quelle méthode de test convient le mieux à quel stade d’une infection à la COVID-19 ?

Les différents tests fournissent différentes indications sur une infection au coronavirus SARS-CoV-2. Tous ont un rôle à...

FNR
Viren - Fluch oder Seegen? Hu Viren eigentlech och en Notzen?

En neiaartege Coronavirus hält d'Welt an Otem, verursaacht Krankheet, Doud an eng schwéier Wirtschaftskris. Mee kënne Vi...

FNR

Aussi dans cette rubrique

Science Drawing Competition Draw it: How does research in Luxembourg look like for you?

You're between 12 and 18 years of age? Then participate in the Science Drawing Competition, organized by the University of Luxembourg & the asbl "D’Frënn vun der 9. Konscht". Deadline: 30 May 2021.

Sondage représentatif du FNR Taux de confiance encore en hausse pour la science

Comment les Luxembourgeois évaluent-ils le rôle de la science dans la pandémie de Covid ? Quel intérêt y portent-ils ? Combien sont prêts à se faire vacciner ? Les résultats du sondage du FNR.

FNR
Look closer What does it mean to be a researcher?

How much do you know about the research sector in Luxembourg? Scientists are often very different from what people might expect. Watch the video to find out more.

FNR