Le recueil et l’interprétation des données atmosphériques sont largement informatisés et nécessitent un équipement sophistiqué. Le météorologue observateur (souvent un technicien) observe les phénomènes atmosphériques et prélève des données, sous forme de mesures, d’images de satellite ou de radar. Le météorologue ingénieur prend alors la relève et analyse toutes ses données. Il les confronte à un réseau d’observation météorologique international et exploite les résultats grâce à des outils informatiques de modélisation (pour tenir compte de tous les paramètres variables). Il est même parfois amené à concevoir des nouveaux outils informatiques ou d’adapter des outils existants.

Le météorologue travaille souvent pour des stations de prévision, mais il peut également être chercheur et étudier par exemple les phénomènes atmosphériques dans le contexte du changement climatique. Dans certains pays, les météorologues sont des fonctionnaires et le recrutement se fait suite à un.    

La physique est une science naturelle qui s’intéresse à l’étude des phénomènes naturels et se concentre sur la matière et l’énergie, ainsi que leur évolution dans le temps et dans l’espace. Elle se caractérise par la forte présence d’une approche théorique qui vient compléter la physique expérimentale.

Auteur: Corinne Kroemmer

Liens recommandés :

http://www.emploi-environnement.com/fr/dico/fiches/metier_ingenieur_meteorologue_climatologue.php4

http://www.berufsberatung.ch/dyn/1199.aspx?id=7109

http://www.zeit.de/karriere/beruf/2012-02/beruf-meteorologe

Infobox

Tout court

 

Même si elles sont rares, il existe quelques spécialisations. La météorologie agraire étudie par exemple l’impact des prévisions météo sur l’évolution des populations d’insectes ou sur l’efficacité de certains produits phytosanitaires. La météorologie médicale se concentre sur l’impact des prévisions  météo sur les allergies.

 

Niveau d’études

 

Bac + 2 (technicien), bac + 5 (ingénieur) ou bac + 8 en cas de thèse.

 

Employeur 

 

Stations de prévision, organismes de recherche

 

Type d’études

 

Formation professionnelle de technicien, master en physique spécialisé en climatologie, diplôme d’ingénieur spécifique pour la météorologie.

Pour en savoir plus sur les études, veuillez vous adresser au CEDIES.

 

 

Aussi intéréssant

Science-Trick En Hiewel hëlleft hiewen

Mat dësem klenge Science-Trick ka souguer e Kand en Erwuessenen „ophiewen“.

FNR
Rätsel aus dem Alldag Wou kënnt metallesche Geroch hier?

Firwat richen eigentlech eng Mënz oder aner metallesch Géigestänn wéi zum Beispill e Schrauweschlëssel oder Dierklensche...

FNR

Aussi dans cette rubrique

29 février
Histoire du calendrier Quelles sont les origines de notre calendrier ?

Le 29 février n'a lieu que tous les quatre ans – pendant ce qu'on appelle les années bissextiles. Mais quelle en est l’explication et comment nos ancêtres ont-ils mis au point notre système calendair...

FNR
Artificial Intelligence The EU AI Act: driver or brake for research and innovation?

The world's first law to regulate artificial intelligence is on its way: the EU AI Act of the European Union. Three scientific experts explain what they think of the regulations.

Science-Check Voiture électrique vs voiture thermique: qui a la meilleure empreinte carbone ?

Les voitures électriques émettent-elles réellement moins de CO2 que les voitures thermiques ? Un épisode « Ziel mir keng ! » en collaboration avec le chercheur Thomas Gibon du LIST.

FNR