Pixabay, AdobeStock, Flickr

Il y a eu des découvertes intéressantes sur le diagnostic de certaines maladies comme le cancer du poumon ou encore sur l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le domaine de l'art.

Le Luxembourg va investir 1.7 milliards d’euros dans la recherche et l’enseignement supérieur sur les 4 ans à venir. Ces investissements permettent d’avancer la science et recherche au Luxembourg. Ce mois de janvier par exemple il y a eu des découvertes intéressantes sur le diagnostic de certaines maladies comme le cancer du poumon ou encore sur l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le domaine de l’art.

L’intelligence artificielle peut elle prédire le prix d’une œuvre d’art ?

Université du Luxembourg    

Des chercheurs de l’Université du Luxembourg ont participé à la création d’un algorithme sous forme d’un réseau neuronal capable de mimer le travail des experts dans la prédiction des prix des œuvres d’art dans les ventes aux enchères. Ce réseau neuronal basé sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique a été entrainé sur des données concernant les caractéristiques visuelles des œuvres d’art, le nom de l’artiste et la maison d’enchères où elles ont été vendues. Les chercheurs ont ensuite demandé à cet algorithme de prédire le prix des œuvres d’arts vendues aux enchères en 2015.

Sans grande surprise, les prédictions des experts ont été plus précises que celles de l’algorithme mais celui-ci a tout de même surpassé les résultats des modèles de calcul utilisés classiquement. La conclusion des chercheurs est que cette découverte est loin de pouvoir remplacer l’homme dans ce domaine, elle peut néanmoins être utilisée pour une meilleure prédiction des erreurs des experts.

En savoir plus

Cryptomonnaie : un marché pas si décentralisé après tout !

Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT), Université du Luxembourg

L’essor des cryptomonnaies est dû en grande partie à la décentralisation de la gouvernance de ce marché. En effet, ce dernier est gouverné par des communautés en ligne indépendantes contrairement au marché financier traditionnel qui lui est régi par des organismes centralisés tels que les banques ou les gouvernements. Une équipe de chercheurs de l’Université du Luxembourg a découvert que dans la pratique ce marché n’est pas aussi décentralisé qu’on le prétend. En effet, la distribution des droits de vote sur les projets est en réalité très concentrée et appartient à des individus ayant accumulé une majorité de tokens. Les tokens définissent le nombre d'individus pouvant gouverner un projet et les droits de vote qui leur sont attribués. Par conséquent, au lieu d'être majoritairement détenus et contrôlés par des banques, les projets sont régis par les détenteurs de ces tokens qui sont soit des développeurs, des consultants ou des investisseurs de la première heure.

En savoir plus

Découverte de nouveaux biomarqueurs pour le diagnostic du cancer des poumons

Luxembourg Institute of Health (LIH), Integrated Biobank of Luxembourg (IBBL)

Une équipe de chercheurs du LIH a découvert des protéines circulant dans le sang qui peuvent être utilisés comme biomarqueurs dans le diagnostic du cancer du poumon. En effet, après la comparaison des niveaux de 351 protéines associées au cancer du poumon dans le sang de personnes atteintes par la maladie et de personnes saines, il a été trouvé que la concentration de six protéines spécifiques est beaucoup plus élevée chez les personnes atteinte de cette maladie que chez des sujets de contrôle sains. La combinaison de ces protéines a permis de diagnostiquer le cancer du poumon chez 22 des 23 patients atteints de la maladie même à un stage précoce.

En savoir plus

Une protéine jouerait un rôle clé dans le viellissement du système immunitaire

Luxembourg Institute of Health (LIH)           

Une équipe du LIH a examiné une protéine spécifique appelée DJ-1 qui est en déficience chez les patients atteints de la maladie de Parkinson. Ils ont découvert lors de premières observations que les le vieillissement du système immunitaire est moins prononcé chez ces patients. Ensuite, des études menées sur des souris visant spécifiquement cette protéine ont consolidé ces résultats. DJ-1 pourrait donc être le point clé Yin-Yang équilibrant le vieillissement naturel et le vieillissement immunitaire mais des recherches plus approfondies sont nécessaires pour comprendre les mécanismes moléculaires par lesquels cette protéine régule le vieillissement immunitaire.

En savoir plus

Étude : vers un diagnostic de différentes maladies par simple analyse de voix

Luxembourg Institute of Health (LIH), Hôpitaux Robert Schuman

Les hôpitaux Robert Schuman vont recruter des participants à une étude organisée par le LIH qui vise à avancer le diagnostic, la prédiction de risque et la surveillance à distance de maladies chroniques telles que le cancer, le diabète, la COVID-19… en analysant les voix des patients. Les patients pourront participer directement en ligne en remplissant un questionnaire et en enregistrant un échantillon de leur voix.

Participer à l’étude

Un assistant d’apprentissage pour l’industrie développé au Luxembourg

Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

Le LIST a développé, en collaboration avec la société No-Nail Boxes qui produit des boites pliantes en contreplaqué pour l’industrie, une solution virtuelle de formation in-situ à l’utilisation de machines à commande par ordinateur (aussi appelées CNC).  Marie Gallais, cheffe du projet au LIST explique le principe de cette invention : « Imaginez que vous ayez une machine CNC, mais que vous ne sachiez pas l’utiliser. Nous développons un assistant dans un logiciel qui fournit des tâches que vous devez effectuer sur la machine CNC. Lorsque vous terminez ces tâches, le logiciel vous indique si elles ont été effectuées correctement ou non. Il vous guide vers une utilisation correcte des matériaux et des procédures afin que vous appreniez in-situ ». Des résultats prometteurs ont été obtenus avec les premiers tests et le projet va être adapté maintenant à d’autres applications.

En savoir plus

Point sur la situation épidémiologique au Luxembourg après l’arrivée du variant Omicron

Laboratoire national de Santé (LNS)

Le LNS a publié un rapport sur l’évolution de l’épidémie après l’arrivée du nouveau variant Omicron au Luxembourg qui a pris la place des autres variants à une vitesse impressionnante. Le nombre de nouvelles infections a aussi considérablement augmenté en Europe mais le nombre d’hospitalisations et de décès n’a pas augmenté en conséquence. Le rapport rappelle que les personnes vaccinées peuvent aussi attraper ce variant mais plusieurs études ont montré que le vaccin protège contre les cas graves et la mortalité. De nombreux sous-variants ont été identifiés et le plus répandu au Luxembourg et en Europe est le variant BA.1.

Accéder au rapport

Effet de la vague Omicron sur l’économie

STATEC

Selon une publication du STATEC, l’effet de cette nouvelle vague sur l’économie ne serait que modéré notamment grâce aux perspectives d’allègement des restrictions liées au COVID-19 et ainsi des prédictions plutôt rassurantes quant au développement de la pandémie. Les pénuries et l’inflation, si elles devaient durer, présenteraient des problèmes plus importants pour l’activité économique. En effet, ces dernier mois les prix de l’énergie, de l’alimentation, des services et des biens industriels ont tous augmenté.

En savoir plus

Un nouvel ouvrage sur les acariens aquatiques présents au Luxembourg

Musée national d’histoire naturelle (MNHN)

Le centre de recherche du MNHN a publié un atlas présentant les espèces d’acariens aquatiques recueillies au Luxembourg. Les acariens sont des insectes microscopiques cousins des araignées. L’ouvrage présente des informations sur la biologie et la préférence en habitat des 209 espèces documentées ainsi que des cartes représentant leur distribution sur le territoire national.

En savoir plus

Concours d’images scientifiques 2022

Fonds National de la Recherche (FNR)

Les chercheurs et les collaborateurs engagés dans des activités scientifiques au Luxembourg sont invités à soumettre leurs images avant le 4 mars 2022 afin de partager leur monde et leur passion avec le public. Un jury international se chargera de la sélection des gagnants de chaque catégorie qui recevront 1000 euros chacun. Cette année, le FNR en partenariat avec RTL ont introduit le « prix du public » qui permettra à toute personne intéressée de choisir son image préférée via le site de RTL. Les images sélectionnées seront exposées dans plusieurs endroits au Luxembourg.

En savoir plus

Le Luxembourg va investir 1,7 milliard d'euros dans la recherche et l'enseignement supérieur sur une période de 4 ans

Research Luxembourg

Le gouvernement va allouer une somme de 1.7 milliard d’euros à l’université et aux différents instituts de recherche publics du pays sur la période 2022-2025. Ce budget a augmenté de 17.6% par rapport à la période précédente et le bonus accordé aux instituts selon leur performance a augmenté de 90%. Des secteurs de recherche prioritaires ont été identifiés, ce sont : la digitalisation et le traitement des données, la Fintech, la médecine personnalisée, l’éducation et la formation ainsi que le développement durable.

En savoir plus

Auteur: Lilia Hassouna
Éditeur: Michèle Weber (FNR)
Photos: Cryptocurrrency, robot (Pixabay), lung cancer (AdobeStock), Mask-Omicron (Flickr - CC-BY 2.0)

Aussi dans cette rubrique

Nouveautés en science L’essentiel de l’actualité de la recherche au Luxembourg- mai 2022

L’activité physique réduit la gravité du COVID et bientôt des satellites seront capables de naviguer en toute autonomie.

Nouveautés en science L’essentiel de l’actualité de la recherche au Luxembourg- avril 2022

De nouvelles découvertes sur le COVID long et une étude 100 % luxembourgeoise sur le COVID modéré.

Nouveautés en science L’essentiel de l’actualité de la recherche au Luxembourg- mars 2022

Notre sélection des dernières nouveautés des institutions de recherche au Luxembourg.

CARTE BLANCHE Loosst eis Wëssenschaft maachen, net Krich!

D'Wëssenschaft als Bréck tëscht Länner, déi net méi matenee schwätzen? Wat fir eng Roll Fuerscher am aktuelle Krich an der Ukrain, an och duerno kënne spillen, erklärt de Marc Schiltz, CEO vum FNR.

FNR