(C) Joingate/Shotshop.com & aigarsr/Shotshop.com & Andy Genen

Lizzie a un nouveau voisin. Il s'appelle Aly et il construit une maison pas comme les autres : une maison passive.  Curieux, Lizzie et Nouga observent les travaux quand Aly les rejoint.

Lizzie s'empresse de lui adresser la parole : Aly, mon papa nous a expliqué que vous construisiez une maison passive.  Mais, le chantier ressemble à n'importe quel autre chantier. C'est quoi une maison passive ?

Aly sourit : Une maison passive est construite de telle manière que ses occupants auront plus tard besoin de beaucoup moins d'énergie que les habitants d'une maison traditionnelle. Elle est particulièrement écologique et contribue à la protection du climat.

Nouga : Alors, nous aussi, on a une maison passive ! Ma maman dit toujours que nous ne devons pas laisser les lampes allumées et que nous devons fermer les fenêtres avant d'allumer le chauffage. Elle dit que c'est une manière d'économiser de l'énergie.

Aly : Oui, on peut économiser de l'énergie de toutes sortes de manières. Plus tard, je veillerai aussi à ce genre de choses dans ma maison. Mais, une maison passive est conçue dès le début de manière à nécessiter beaucoup moins d'énergie.

Aly étale le plan de construction devant les enfants. Regardez, vous remarquez quelque chose au niveau des fenêtres ?

Lizzie : Elles sont presque toutes rassemblées sur une façade de la maison.

Aly : C'est exact. La plupart de fenêtres sont orientées au sud, comme ça le soleil nous apporte sa lumière et sa chaleur tout au long de la journée. Ainsi, nous ne devons allumer la lumière que lorsqu'il fait noir et nous n'avons pas besoin de chauffage.

Nouga : Et quand il fait mauvais ?

Aly : Nos fenêtres sont équipées d'un triple vitrage, ce qui nous protège du froid extérieur. En plus, la maison est entourée de ce qu'on appelle une isolation thermique qui empêche que la chaleur s'échappe vers l'extérieur via les murs. La toiture est elle aussi isolée d'une façon particulière : de la terre et de l'herbe permettent d'éviter la fuite de chaleur par le toit.

Lizzie : Mais vous devez quand même aérez de temps en temps et ça fait rentrer de l'air froid dans la pièce.

Aly : Regardez, voici les plans de la cuisine et du salon, mais l'idée s'applique à l'ensemble de la maison. Le petit symbole en haut, sur le mur, caractérise une aération particulière. L'air qui entre est réchauffé par la chaleur qui s'est échappée de la cuisine, par exemple. Donc, nous captons la chaleur. Et en hiver, la maison est réchauffée par un poêle en faïence.

Nouga : Ici, il y a une note qui indique que tout sera construit en bois. C'est vrai ?

Aly : Eh oui. J'aurais aussi pu utiliser du béton, mais je préfère le bois. Je trouve ce matériau plus naturel. En plus, le bois absorbe bien l'humidité qui s'accumule dans une maison. Toutefois, dans chaque pièce, un des murs sera recouvert de torchis, sinon l'air risque de devenir trop sec.

Nouga : Et où prenez-vous le courant pour cuisiner ou pour chauffer l'eau du bain ?

Aly : Ça, c'est le travail des capteurs solaires situés sur le toit. L'énergie produite suffit pour chauffer l'eau pour trois à quatre personnes. Et les capteurs solaires que j'ai prévus peuvent, après une journée ensoleillée produire assez de courant pour alimenter tous les appareils électriques de la maison. Mais, vous savez quoi ? Venez me rendre visite quand la maison sera terminée. Je pourrai alors beaucoup mieux vous expliquer toutes les astuces de la maison pour économiser de l'énergie.

Auteur : Corinne Kroemmer, adaptation : scienceRELATIONS
Illustrations : Andy Genen
Photo "Plan" © Copyright Joingate/Shotshop.com
Photo "Digger" © Copyright aigarsr/Shotshop.com

Infobox

Peut-on ouvrir les fenêtres dans une maison passive ?

Dans une maison passive, il n'est pas absolument nécessaire d'ouvrir les fenêtres. La qualité de l'air y est bonne, même avec les fenêtres fermées. Mais ce n'est bien sûr pas interdit ! Si vous voulez prendre un peu d'air frais ou si vous souhaitez chasser des mauvaises odeurs, vous pouvez ouvrir les fenêtres en toute tranquillité. Mais en hiver, cela peut entraîner de grosses déperditions de chaleur. On a alors besoin d'une quantité supplémentaire d'énergie pour réchauffer les pièces.

Capteurs solaires ou cellules photovoltaïques ?

Le capteur solaire convertit l'énergie de la lumière du soleil accumulée en chaleur, tandis que les cellules photovoltaïques transforment la lumière en courant électrique. Le capteur solaire se compose de plusieurs tubes fixés sur un support sombre. Le liquide qui circule dans ces tubes est chauffé par la lumière du soleil et cette chaleur permet par exemple de produire de l'eau chaude.

Moteur électrique contre moteur à combustion Voiture électrique ou diesel : quelle est la meilleure option pour le climat ?

Bien que les véhicules électriques n'émettent pas de CO2 pendant la conduite, leur fabrication consomme plus d’énergie q...

Le modèle de simulation XDEM Informations sur les processus à l’intérieur des hauts fourneaux

En raison des difficultés d’accès, il est très difficile de mesurer les processus dans les hauts fourneaux. Cependant, l...

The Beauty of Slow Motion Pourquoi une balle de tennis rebondit-elle si bien ?

Pourquoi une balle de tennis rebondit-elle si bien et pourquoi s'écrase-t-elle si bizarrement au ralenti ?

FNR

Aussi dans cette rubrique

Transports Les voitures électriques roulent à l’électricité à la place de l’essence

Les voitures électriques ne puent pas et ne font pas de bruit. Formidable, mais elles sont pourtant rares au Luxembourg. Des scientifiques étudient la manière pour en augmenter le nombre.

Energie Le soleil fournit de l’énergie en excès

Le soleil fournit de l'énergie en continu. A l'aide de panneaux photovoltaïques, nous pouvons capter cette énergie et la convertir en courant électrique.

Informatique A la découverte des vieux ordinateurs au Hackerspace

Les premiers ordinateurs étaient aussi gros qu'une maison. Les premiers ordinateurs ne sont apparus qu'il y a 30 ans environ, puis plus tard ceux qui pouvaient se poser sur un bureau et plus tard en...

Energie Le lac artificiel d’Esch-sur-Sûre produit de l’électricité

Quand on ouvre les écluses de la centrale électrique du barrage d'Esch-sur-Sûre, le puissant courant d'eau active une turbine qui génère à son tour de l'électricité.

FNR