(C) science.lu

Qu’est-il impossible de faire dans l’espace ?

  • A) Faire un pet
  • B) Faire un rot
  • C) Vomir

En apesanteur, il n’y a pas de haut et de bas. Est-ce que les astronautes peuvent quand même péter, faire un rot, ou vomir, tout comme sur terre ?

Dans la station spatiale internationale, les liquides flottent à travers l’air à cause de l’apesanteur. Et cette dernière est justement la clé de la réponse à la question des fonctions du corps humain dans l’espace.

Peut-on péter en apesanteur ?

Même ce genre de questions sont examinées par les spécialistes de l’espace. Avant le premier vol spatial, ils avaient peur que les gaz intestinaux qui s’échappent ne provoquent des explosions. En effet, on a constaté que les astronautes pètent plus dans l’espace que sur terre, à cause de la nourriture spatiale. Au fil du temps, cette dernière a été optimisée de sorte à ce qu’elle provoque moins de ballonnements, particulièrement dans le gros intestin. Son contenu est tellement concentré que les bulles de gaz – que ce soit avec ou sans gravité – sont prises au piège dans la masse visqueuse. Elles sont poussées vers la sortie par des mouvements musculaires de l’intestin, d’où elles échappent tout comme sur terre.

Est-ce que les astronautes vomissent ?

Pendant les premiers jours sur la station spatiale, les nouveaux astronautes doivent faire face à l’apesanteur. Le cerveau est confus parce que le système vestibulaire (l’organe d’équilibre) n’arrive plus à distinguer le haut et le bas. Chez beaucoup d’astronautes, cela provoque des maux de tête, des étourdissements et des nausées, et ils finissent par vomir. Les muscles abdominaux se contractent, le sphincter à l’entrée de l’estomac se détend et la nourriture est éjectée. Cela fonctionne également en apesanteur. Pour éviter que le vomi ne flotte à travers la station spatiale, des sachets spéciaux pour vomissement ont été développés : ils ont une doublure absorbante avec laquelle on peut s’essuyer le visage et peuvent être fermés de manière fiable.

Quelle est alors la bonne réponse à la question du jeu concours science.lu?

En apesanteur, on ne peut pas faire un rot. Un rot est un échappement d’air de l’estomac qui a été avalé, par exemple, en mangeant trop rapidement. Sur terre, la nourriture dans l’estomac se déplace vers le bas et l’air se rassemble au-dessus et peut ainsi être évacué par un rot. En apesanteur, le contenu liquide de l’estomac et l’air ne peuvent pas être séparés et forment un bouillie mousseuse. Si on essayait quand même de roter, on vomirait ce mélange.  

A) Faire un pet
Cette réponse n’est malheureusement pas correcte. Dans l’espace, les gaz intestinaux sont également évacués sous forme de pets.

B) Faire un rot
Réponse correcte!

C) Vomir
Cette réponse n’est malheureusement pas correcte. On peut très bien vomir dans l’espace. Cela arrive souvent aux astronautes au début de leur séjour dans l’espace, qui souffrent alors souvent de nausées puisqu’ils ne sont pas habitués à l’apesanteur.

Auteur: Ingo Knopf
 

Schläim an der Nues Wat ass eigentlech ee Koz?

Wat weess d’Wëssenschaft iwwer Kozen a stëmmt et, datt et gesond ass Kozen ze iessen?

FNR
Journée internationale de l'épilepsie L’épilepsie, une maladie neurologique aux multiples facettes

Une crise d’épilepsie se traduit par une activité électrique anormale du cerveau. Connait-on les causes de cette maladie...

VIH Sida : Quels sont les effets du virus de l’immunodéficience humaine ?

Pourquoi le VIH est-il si compliqué d’éliminer? Découvre son mécanisme et les avancées de la recherche luxembourgeoise. ...

FNR

Aussi dans cette rubrique

test covid-19
NOMBRE DE CAS ACTUELS AU LUXEMBOURG En réalisant plus de tests, on n'augmente pas le nombre de nouvelles infections – on le réduit !

Serait-il judicieux d'effectuer moins de tests? Il y a une différence entre le nombre de nouvelles infections officielles et de nouvelles infections réelles.Ce sont ces derniers chiffres qui comptent

FNR
Tout ce que vous devez savoir à propos de la deuxième vague La Covid-19 au Luxembourg : la deuxième vague est-elle arrivée ?

Nous assistons actuellement à une recrudescence du nombre de nouvelles infections. Cette évolution est-elle due au simple fait qu'on réalise plus de tests ? Qu'est-ce qu'une « deuxième vague » ?

FNR
Daniele Proverbio, Christophe Ley, Pierre Mangers
Corona glossary Coronavirus technical terms – explained by scientists from Luxembourg

Three experts explain terms used to describe the COVID-19 disease caused by the SARS-CoV-2 virus, and the work of researchers studying the disease.