NameExoWorlds Luxembourg

IAU

Le concours #NameExoWorlds était organisé dans le cadre des commémorations du centième anniversaire de l’Union Astronomique Internationale (IAU100)

Le 17 décembre 2019, les noms de plus de 110 exoplanètes et de leur étoile, donnés au cours de la campagne IAU100 « Nommez une exoplanète » ont été annoncés lors d’une conférence de presse à Paris.

Noms gagnants proposés par le Lycée classique d’Echternach

La classe de 3eB du Lycée classique d’Echternach avait proposé les noms retenus par le comité de pilotage international. Ainsi, l’étoile HD 45350 de la constellation du cocher situé à 160 années-lumière de notre Soleil, portera dorénavant le nom d’usage Lucilinburhuc faisant référence au nom de la forteresse fondée en 963 par le comte Sigefroid. Sa planète géante gazeuse est nommée Peitruss en hommage à la rivière Pétrusse qui contourna jadis la forteresse. Elle faisait penser les élèves à une planète qui orbite autour de son étoile.

Si ce fut la proposition Luxigi/Luxina de la classe 3.2 de Eischen qui remporta le vote populaire au Luxembourg, ce furent les noms soumis par les élèves de la classe de 3eB du Lycée classique d’Echternach qui furent en fin de compte retenus par le comité de pilotage international, car c’étaient les seuls qui obéissaient à tous les critères du règlement.

#NameExoWorlds Result Luxembourg

780 000 participants dans 110 pays

Dans le cadre des commémorations du centième anniversaire de l’Union Astronomique Internationale (IAU100) en 2019, plus de 110 pays avaient organisé des campagnes publiques pour inviter les participants à proposer des noms, puis à sélectionner ceux qui seraient retenus. Plus de 780 000 personnes à travers le monde y avaient pris part directement.

Le projet IAU100 NameExoWorlds a bénéficié d’une participation massive et diversifiée à travers le monde, car le public a profité avec enthousiasme de cette opportunité de suggérer des noms pour les systèmes d’exoplanètes qui soient porteurs de sens, créatifs, uniques.

360 000 soumissions, 420 000 votes

A chaque pays était assigné un système. C’est seulement la seconde fois dans l’Histoire qu’une campagne publique a été menée pour nommer des étoiles et des exoplanètes. En tout, dans les 110 pays participants, 360 000 propositions de noms ont été soumises. Les Comités Nationaux de chaque pays ont extrait de ces propositions une liste plus courte qu’ils ont présenté au public qui a pu participer à nouveau en votant pour le couple de noms qu’ils préféraient.

Au total, 420 000 personnes ont voté. L’impact de ce projet sera durable car les noms ainsi désignés seront employés en parallèle avec la nomenclature scientifique, et ils seront crédités de la personne ou du groupe ou de l’institution qui les a proposés.

12 couples de noms proposés au Luxembourg

L’étoile assignée à chaque pays est visible depuis celui-ci étant suffisamment brillante pour une observation avec un petit télescope. Les Comités Nationaux étaient les entités en charge d’établir la participation du public, de faire connaître le projet, et d’organiser les campagnes de proposition de noms et de vote. Ils ont pour cela suivi la méthode et les instructions établies par le comité de pilotage de l’opération IAU100 NameExoWorlds.

Au Luxembourg, le Comité National avec siège au Musée national d’histoire naturelle avait invité les classes scolaires de l’enseignement fondamental et secondaire à participer à ce projet. Parmi tous les 12 couples de noms proposés, une présélection de trois couples de noms a été soumise au vote des visiteurs du Festival des Sciences du 7 au 10 novembre 2019. Le résultat de ce vote a ensuite été transmis pour approbation au comité de pilotage international de l’opération IAU100-NameExoWorld.

Auteur: MNHN
Editeur: Michèle Weber (FNR)

Infobox

Contact presse

Patrick Michaely, MNHN

Tél.: (+352) 46 22 33-433

Courriel : Patrick.MICHAELY@mnhn.lu

Aussi dans cette rubrique

Concours national Jonk Fuerscher Une serre autonome et intelligente pour réduire ses impacts environnementaux

Détecter les besoins et maladies des plantes à l’aide de l’intelligence artificielle, tel est le projet d’Elias Fizesan, lauréat du concours Jonk Fuerscher 2020.

Résultats de l’enquête COVID-19 sur science.lu Combien de contacts physiques les citoyens luxembourgeois ont-ils eu en moyenne pendant le confinement ?

Ces dernières semaines, nous avons mené une enquête sur science.lu. Il s’agissait ce faisant de découvrir dans quelle mesure le nombre des contacts physiques a diminué pendant le confinement.

LNS, FNR
Concours national Jonk Fuerscher Une application sur-mesure pour envoyer des messages codés

Comment se protéger des hackers ? Lauréats du Concours national Jonk Fuerscher 2020, Ege et Prem présentent leur application d’encryptage de données.