IBBL (Integrated BioBank of Luxembourg) est une biobanque qui soutient la recherche biomédicale pour le bénéfice des patients.

L’histoire de la biobanque débute en 2008, avec le lancement par le gouvernement luxembourgeois du « Plan d’Action pour les Sciences et Technologies de la Santé », un engagement en faveur de la création, au Luxembourg, d’un centre d’excellence dans la recherche et le développement biomédical. Soutenue par les Ministères de la Recherche, de la Santé et de l’Économie, IBBL a ouvert ses portes deux ans plus tard, à côté du Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL). Depuis janvier 2015, IBBL est un institut autonome, organisé au sein du Luxembourg Institute of Health (LIH).

Passerelle entre la science et la médecine

En travaillant d’un côté avec les hôpitaux et les cliniciens et de l’autre avec les chercheurs, la biobanque établit une passerelle entre la science et la médecine. Les techniciens et chercheurs d’IBBL recueillent, traitent, testent et conservent des échantillons biologiques comme le sang, l’urine, les tissus, la salive et les selles. De plus, ils recueillent des données médicales en lien avec l’échantillon, telles que l’âge, le sexe ou bien le diagnostic.

Les échantillons et les données n’incluent aucune information permettant d’identifier le patient, ce qui rend le processus entièrement anonyme. Les échantillons et les données sont ensuite mis à la disposition des instituts de recherche. Ces échantillons sont indispensables aux scientifiques pour leur permettre d’étudier les causes et effets des maladies et de développer de meilleures mesures de prévention, tests diagnostiques et traitements.

Plus qu'une simple biobanque

À bien des égards, IBBL est bien plus qu’une simple biobanque, ce qui explique son nom Integrated BioBank of Luxembourg. En plus des traditionnelles collectes et conservations d’échantillons, IBBL a développé un éventail d’activités différentes afin de soutenir la recherche médicale, ce qui inclut des technologies d’analyse de pointe ainsi que son service interne de recherche sur les échantillons biologiques. Ce dernier lui permet d’optimiser la manière dont les échantillons sont collectés et traités pour avoir la certitude qu’ils sont de bonne qualité et adaptés au type de recherche auquel ils sont destinés.

L’engagement d’IBBL pour la qualité a déjà attiré l’attention de nombreuses organisations internationales de renom, qui comptent la biobanque aujourd’hui parmi leurs partenaires. Par ailleurs, cet engagement a été récompensé par des certifications et accréditations selon les normes internationales de qualité établis par ISO.

Plus de 300.000 échantillons biologiques

Actuellement la collection d’IBBL comporte plus de 300 000 échantillons biologiques. Un certain nombre sont stockés pour le compte de ses partenaires internationaux, mais beaucoup proviennent de donneurs volontaires provenant du Luxembourg et de la Grande Région, qui ont fait confiance à la biobanque et ont fait don de leurs échantillons pour la recherche. Tous les échantillons et données sont recueillis, sécurisés et redistribués selon les plus hautes normes de protection des données et d’éthique, en conformité avec les dispositions du Comité National d’Éthique de Recherche (CNER) et de la Commission Nationale pour la Protection des Données (CNPD).

Les programmes de recherche de la biobanque se concentrent sur une nouvelle approche de la médecine, personnalisée selon les besoins de l’individu (voir encadré). Avec ses partenaires et en accord avec le gouvernement du Luxembourg, IBBL a fait de certaines maladies et secteurs de recherche une priorité :

• La Maladie de Parkinson
• Le Cancer
• Le Diabète
• La Population Générale
• Le Microbiome
• La Recherche Pré-Analytique

Plus d'infos : www.biobank.lu

Auteur: IBBL
Photo: © IBBL

Infobox

Qu’est-ce qu’une biobanque ?

Une biobanque est une infrastructure qui soutient la recherche médicale et contribue à l’amélioration des soins de santé. Une biobanque facilite la collecte et le stockage d’échantillons biologiques humains et de données médicales pour des projets de recherche bien définis, tout en garantissant que l’identité du donneur soit protégé et les échantillons sont collectés selon des standards d’éthique et de qualité les plus élevés, permettant également le stockage dans le temps. Regardez la vidéo présentant les activités de la biobanque.

Qu’est-ce que la médecine personnalisée ?

La médecine personnalisée est la future génération de soins de santé ciblés qui sont adaptés aux besoins particuliers de l’individu. Elle représente une nouvelle vision de la médecine qui pourrait être plus efficace et moins coûteuse. Afin de pouvoir adopter la médecine personnalisée dans la pratique clinique, il nous faut une meilleure compréhension des maladies au niveau moléculaire. Les chercheurs peuvent atteindre cet objectif en comparant des données génétiques et moléculaires de personnes atteintes ou non d’une maladie particulière. Une biobanque collecte, stocke et met à disposition des chercheurs des échantillons biologiques et données génétiques qui sont nécessaires pour ce genre d’études, à l’heure actuelle et au futur. Regardez la vidéo présentant la médecine personnalisée. 

Le Consortium de la Médecine Personnalisée

Au Luxembourg, les organisations qui se sont engagées pour la personnalisation des soins médicaux travaillent sous l’égide du Personalised Medicine Consortium (PMC). Dans le but d’encourager la recherche menée en collaboration, le PMC regroupe les grands hôpitaux du pays, IBBL, le Luxembourg Institute of Health  (LIH) et le Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB), à l’Université du Luxembourg.

Auch in dieser Rubrik