Björn Ottersten reçoit le prestigieux ERC Advanced Grant: Qu’est-ce que le directeur du SnT va faire avec les 2.5 millions d’euros?

17.05.17

University of Luxembourg
SnT
Imprimer cet article

2,5 millions d'euros pour la recherche automobile à l'Université du Luxembourg: Björn Ottersten reçoit la bourse la plus prestigieuse de l’European Research Council.


Le Professeur Ottersten recevra les 2,5 millions d’euros dans les cinq années prochaines pour développer un nouveau framework global visant à simplifier la conception et le fonctionnement de systèmes complexes dans différents domaines, tels que les radars automobiles, le cache et les réseaux sans fils.

De nombreux systèmes automatisés, comme le système d’aide au stationnement pour les voitures, obtiennent leurs données de détecteurs et réagissent sur base de l’apprentissage automatique, un champ d’étude de l’intelligence artificielle. Ces systèmes peuvent cependant être optimisés par le biais de modèles mathématiques.

Sa recherche vise à simplifier les processus

Concernant les systèmes d’aide au stationnement par exemple, un modèle mathématique peut fournir des outils pour déterminer la zone de détection autour du véhicule afin d’obtenir des données fiables sur l’espace environnant ; l’information captée par les détecteurs permet aux algorithmes intelligents de mieux reconnaître une poubelle et une personne à proximité. Le modèle va automatiquement se concentrer sur la personne en tant qu’élément critique.

À l’heure actuelle, ces modèles sont développés au cas par cas, ce qui demande beaucoup de temps. La recherche de Björn Ottersten permettra justement d’obtenir un framework pour optimiser ces études. D’où le nom du projet de recherche : AGNOSTIC, signifiant Actively Enhanced Cognition based Framework for Design of Complex Systems (framework basé sur l’apprentissage cognitif actif pour la conception de systèmes complexes).

Le Luxembourg marque un tournant dans la recherche

L’idée de créer un système global n’est pas nouvelle mais il n’existe pas de framework complet à l’heure actuelle. La création d’un système opérationnel dans différents domaines permettra aux développeurs d’exploiter le framework pour la conception de systèmes effectifs dans différents domaines. Afin de créer cette structure de base, le SnT va renforcer son expertise interne en embauchant des experts supplémentaires et en travaillant en étroite collaboration avec son partenaire de recherche, le KTH Royal Institute of Technology à Stockholm.

Les premiers jalons ont déjà été posés par les scientifiques du SnT qui ont conduit des études de base ainsi que des tests à petite échelle sur des théories dans leurs laboratoires de recherche en collaboration avec les partenaires SES et IEE. AGNOSTIC sera véritablement lancé en octobre 2017 lorsqu’une équipe de neuf à dix experts aura été constituée.

La bourse de l’ERC : seul 10% des demandes acceptées

L’ERC Advanced Grant est décernée aux chercheurs actifs qui recherchent un financement à long terme pour poursuivre un projet de recherche innovateur et à risque. Cette bourse est fortement concurrentielle : moins de 10 % des demandes sont approuvées. Le Professeur Björn Ottersten est fier de se voir attribuer cette bourse pour ses projets de recherche : « Grâce au soutien remarquable du Fonds National de la Recherche et de nos partenaires de recherche SES et IEE, j’ai pu très vite constituer une équipe de chercheurs internationaux en Signal Processing quand je suis arrivé au Luxembourg. Le montant et la durée de l’ERC Advanced Grant nous permettent d’adresser certains défis fondamentaux concernant les systèmes cognitifs mais également de cibler certains domaines spécifiques, un travail effectué souvent en collaboration avec nos partenaires. » Il s’agit de la deuxième ERC Advanced Grant décernée à un chercheur basé au Luxembourg ; les deux ont été attribuées à des chercheurs du SnT.

Et c'est aussi pour la deuxième fois l’ERC Advanced Grant est octroyée au Professeur Ottersten. Il a reçu sa première bourse en 2008 lorsqu’il était chercheur à la KTH Royal Insitute of Technology au moment de la fondation de l’ERC. Le Pr. Ludwig Neyses, recteur faisant fonction et vice-recteur à la recherche, se montre ravi de ce tournant marqué par la recherche luxembourgeoise : « Cette distinction symbolise la recherche fulgurante que nos chercheurs conduisent ici à l’Université du Luxembourg. Ce deuxième ERC pour le SnT prouve une fois de plus la réputation internationale exceptionnelle que notre centre interdisciplinaire a acquis au cours des dernières années. »

La recherche luxembourgeoise reçoit pour la 6ème fois la bourse de l’ERC

Après les physiciens Jan Lagerwall, Alexandre Tkatchenko et Massimiliano Esposito, le chercheur en ingénierie Stéphane Bordas (ERC Starting Grant), et le chercheur en informatique Lionel Briand (ERC Advanced Grant), Björn Ottersten (aussi ERC Advanced Grant) est déjà le sixième scientifique de l’Université du Luxembourg à recevoir une bourse ECR. Par ailleurs, Josip Glaurdić, également lauréat d’une bourse ERC, a rejoint l’Université du Luxembourg en tant que professeur associé en sciences politiques en avril 2017.

Auteur : University of Luxembourg

Editeur : Constance Lausecker
Photo : © University of Luxembourg

 

Egalement dans cette rubrique

Un pôle d'innovation pour l'industrie: La sécurité et la fiabilité des logiciels pour automobiles

18.06.18 Recherche au Software Verification and Validation Lab du SnT > Lire l'article complet

ATTRACT : Thomas Schmidt développe la puce électronique de l’avenir

13.06.18 Des circuits intégrés pour ordinateurs plus puissants et des nanotubes-capteurs : l’objectif du physicien Thomas Schmidt à l’Université du Luxembourg. > Lire l'article complet

Un matériau avec beaucoup de potentiel : Les Coques de cristaux liquides permettent de nouvelles applications dans les domaines de la conduite autonome, de la robotique et de la technologie des capteurs

04.06.18 Scientifiques du Luxembourg ont montré le potentiel des coques de cristaux liquides comme matériaux de base pour une vaste gamme d’applications futures. > Lire l'article complet

Capable d’auto-réparation, intelligent, sphérique : à quoi ressemblera le pneu de l’avenir et quelles sont ses possibilités ?

23.05.18 Un pneu présente l’avantage de rouler vers l’avant comme vers l’arrière. Mais pour des chercheurs comme Laurent Poorters, cela ne suffit pas. > Lire l'article complet

Un gros grain au lieu de mille petits : Des nouvelles perspectives dans la recherche sur l'énergie solaire

05.04.18 Des recherches menées par l’Université du Luxembourg ont démontré que les hypothèses très répandues sur les processus chimiques dans les panneaux solaires s...> Lire l'article complet

Sur le même sujet